•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle vocation pour la pourvoirie Beauséjour

Une auberge près d'un lac.

Les propriétaires de la pourvoirie Beauséjour sont en réflexion pour la suite des choses avec ce lot qui comprend cinq lacs, une auberge et deux chalets.

Photo : Gracieuseté : Pourvoirie Beauséjour

La pourvoirie de Petite-Vallée ferme ses portes. Les propriétaires ont cependant de nouveaux projets pour mettre en valeur le lieu, un des joyaux de l’Estran.

Après 32 ans à gérer la pourvoirie, lancée en 1989, il est maintenant temps pour Réal Blouin et son fils Jean-Serge de passer à une autre étape afin de mettre leur propriété de 933 acres en valeur.

La pandémie aura été un des facteurs décisifs. La pourvoirie offrait des forfaits tout inclus et il était de plus en plus ardu de gérer les activités. Jean-Serge Blouin explique que la planification des réservations dans une auberge où une vingtaine de personnes doivent se côtoyer dans une salle à manger commune devenait très complexe.

À cela se sont ajoutés des problèmes de santé dans la famille. C’est la tempête parfaite, commente Jean-Serge Blouin.

Une nouvelle ère

Depuis deux ans, les propriétaires travaillent sur un nouveau projet et veulent donner une nouvelle vocation récréotouristique au domaine qui occupe le tiers de la municipalité de Petite-Vallée.

« On ne quitte pas le domaine, on ne vend pas. On se dit, après 32 ans, de passer à autre chose. Je suis très content et excité. »

— Une citation de  Jean-Serge Blouin, propriétaire de la pourvoirie Beauséjour

L’aménagement d’un nouveau chemin forestier a été entrepris cet automne dans le but de vendre des lots en bordure de lac pour la villégiature. On faisait vivre l’expérience de Petite-Vallée en pleine nature aux gens; là, on va leur donner la chance de venir vivre dans ce milieu exceptionnel, indique Jean-Serge Blouin.

Un endroit exceptionnel

La propriété appartenait à des Américains de la région de New York depuis le début du XXe siècle et a été achetée par la famille de Jean-Serge Blouin en 1987.

Deux canards sur un lac.

La pourvoirie compte cinq lacs et une vingtaine de sentiers de randonnée.

Photo : Radio-Canada

Cinq lacs sont situés sur ce terrain où pousse une ancienne forêt de cèdres géants. Les arbres seraient âgés de 500, voire 600 ans, d’après les analyses de naturalistes, indique M. Blouin. C’est un secret bien gardé sur le domaine. On sait que le premier, le deuxième et le quatrième des plus gros cèdres de l’est du Canada sont sur le terrain.

La pourvoirie compte aussi plus d’une vingtaine de kilomètres de sentiers pédestres.

Jusqu’à présent privé, le projet permettrait au domaine d’être ouvert à l’année et accessible au grand public.

Les propriétaires sont en discussion avec la Municipalité de Petite-Vallée pour mettre le point final au projet qui sera lancé en 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !