•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 s’invite au Tournoi des cœurs Scotties avant même son début

Un femme subit un test de dépistage dans un aréna.

Avant même leur premier match, les athlètes auront déjà subi trois tests de dépistage.

Photo : Curling Canada

Frédéric Projean

La première pierre n’a pas encore été lancée à l'aréna Fort William Gardens de Thunder Bay que la COVID-19 se met déjà de la partie au Championnat canadien de curling féminin, qui commence vendredi soir.

Curling Canada confirme que deux participantes au Tournoi des cœurs Scotties, qui ne sont pas dans la même équipe, ont reçu des résultats positifs à la COVID-19 avant même de quitter leur communauté en direction du Nord de l'Ontario.

L’association qui régit ce sport au pays précise que par respect pour la vie privée de ces personnes, elle ne révélera pas leur identité.

L'équipe de Tracy Fleury a cependant déclaré sur Twitter que cette participante compte parmi les joueuses qui ont reçu un diagnostic positif.

La bonne nouvelle, c'est qu'elle [Tracy Fleury] se sent bien et que le résultat positif remonte à suffisamment longtemps que cela veut dire qu'elle pourra jouer avec nous dès cette fin de semaine, peut-on lire.

Les participantes sont en isolement et tenues à l’écart de la zone d’accès restreinte de la compétition. Elles seront autorisées à entrer dans la zone une fois qu’elles auront suivi avec succès le protocole, y compris de nouveaux tests et une évaluation par le personnel médical de Curling Canada, indique dans un communiqué Curling Canada, précisant au passage qu’aucune autre participante n’est considérée comme un contact étroit avec les personnes ayant reçu des résultats positifs.

Les autorités sanitaires ont autorisé la semaine dernière la présentation du tournoi à la condition que les mesures de santé publique soient respectées.

Aucun spectateur ne sera admis à l'aréna Fort Williams Garden au plus tôt avant les trois dernières journées de la compétition, en fin de semaine prochaine.

Le Bureau de santé du district de Thunder Bay a d’ailleurs noté jeudi une augmentation importante du nombre de cas de contamination au variant Omicron dans la communauté.

La médecin-hygiéniste en chef de la région, la Dr Janet DeMille, affirme que la transmission communautaire est très répandue.

Tracy Fleury.

Sudburoise d'origine, la Manitobaine Tracy Fleury tentera de se reprendre après avoir perdu en grande finale de la qualification olympique.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Prédictions

Dix-huit équipes se disputeront les honneurs du Tournoi des cœurs.

Selon l'analyste de la compétition au Réseau des sports (RDS), Guy Hemmings, six équipes peuvent aspirer au titre de championne canadienne : celles de Tracy Fleury, Kerri Einarson, Laura Walker, Krista McCarville, Chelsea Carey et Emma Miskew.

De jeunes formations pourraient aussi provoquer une surprise, selon M. Hemmings.

Si vous me demandez une prédiction, je vais dire que la grande finale comptera uniquement des joueuses du Nord de l'Ontario, soit [Tracy] Fleury, que je considère comme étant originaire du Nord de l'Ontario, et [Krista] McCarville, a-t-il affirmé en entrevue au Matin du Nord.

Trois joueuses de curling.

Krista McCarville lors du Tournoi des Cœurs Scotties 2017, le championnat canadien de curling féminin.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Les gagnantes repartiront avec une bourse de 108 000 $ et leur laissez-passer pour les championnats du monde et pour le prochain Tournoi des cœurs à Kamloops, en Colombie-Britannique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !