•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winnipeg cesse de donner des permis aux salons de massage et aux agences d’escortes

Une enseigne d'un salon de massage

Selon la Ville, 31 permis sont accordés en ce moment à des salons de massage et agences d'escortes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Winnipeg ferme la porte à l’industrie du massage érotique et des agences d’escortes sur son territoire.

Dans un vote unanime, jeudi après-midi, les 14 conseillers municipaux de Winnipeg ont mis fin à l’octroi de licences aux agences d’escortes, aux agences d’escortes indépendantes, aux escortes, aux praticiens du massage corporel et aux salons de massage corporel.

Depuis 2008, la Ville leur octroyait un permis selon le règlement sur la conduite des affaires, Doing Business in Winnipeg.

Les conseillers des quartiers Transcona et de Mynarski, Shawn Nason et Ross Eadie, étaient absents au moment de voter.

Avec l’adoption des changements, Winnipeg supprimera tous les permis accordés à cette industrie.

Selon un document de la Ville, 31 permis ont été accordés à ces fins, ce qui rapportait 23 058 $.

Le conseil municipal a réagi favorablement à un rapport que le Comité exécutif de la Ville a approuvé la semaine dernière.

Des défenseurs pour les droits de la personnes militaient pour la fermeture de ces endroits à Winnipeg. Ils estiment les changements nécessaires pour mettre fin à l'exploitation et aux violences sexuelles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !