•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prix du bois : une hausse bienvenue pour l’industrie, selon une entreprise régionale

Une pile de planches de bois dans un entrepôt.

Le prix des matériaux de construction continue d'augmenter.

Photo : CBC / Brian Higgins

Radio-Canada

Le prix du bois d’oeuvre poursuit sa hausse, une situation qui réjouit les acteurs du secteur, dont l’entreprise Les Bois du fjord, après l'augmentation des coûts de production et les années difficiles connues par l’industrie.

La hausse du prix du bois fait le bonheur du directeur général des Bois du fjord, Dany Tremblay. L’entreprise de Shipshaw, qui est une entreprise grossiste en bois d’oeuvre, assure la mise en marché de six usines de bois de sciage.

Et pour nos usines, c’est vraiment bien, la hausse de prix. Mais je pense [que le secteur] en avait besoin aussi, il ne faut pas se cacher que la forêt coûte de plus en plus cher, avec le fuel, les camions, les employés, il faut bien traiter notre monde. Donc, on a eu des augmentations de coûts qui étaient énormes.

Dany Tremblay s’attend à ce que la demande dans les marchés canadien et américain demeure bonne dans les prochaines années. Aujourd'hui, quand on dit que les prix du bois ont augmenté, ils sont peut-être à leur juste niveau, avance-t-il.

Un approvisionnement difficile

Il souligne que l’approvisionnement en bois est de plus en plus difficile pour les usines.

Il ne faut pas oublier que les usines de sciage ont eu beaucoup de pression négative des forêts et l'approvisionnement est de plus en plus dur. On n’a pas beaucoup d'augmentation de volume, scié, par année. Plus des diminutions, constate-t-il. Chaque usine a de plus en plus de difficulté à trouver de l'approvisionnement.

Il sera ainsi difficile d’augmenter l’offre, même si la demande se maintient, ce qui conservera une pression à la hausse sur le prix du bois.

« Décoller une nouvelle usine de sciage demain matin, c'est impossible. C'est ce qui va tenir le prix à la hausse. On n’aura pas de surplus de production comme on a déjà eu, si je recule en 2008. C'est terminé ces temps-là. »

— Une citation de  Dany Tremblay

Le prix du 2 par 4, qui a repris à la hausse à l’automne, atteignait 1525 $ par mille pieds mesure de planche (PMP) en date du 21 janvier dans l’est de l’Amérique du Nord, selon les données de Ressources naturelles Canada.

Une demande qui demeure plus forte

Selon le président-directeur général du Conseil de l'industrie forestière du Québec, Jean-François Samray, la demande plus forte que l'offre au Canada et aux États-Unis continue d’expliquer cette hausse.

Le secteur de la construction de maisons neuves roule à plein régime, tout comme celui de la rénovation.

Du côté de l’offre, on a eu les incendies sur la côte ouest américaine, on a eu l'inondation en Colombie-Britannique et en plus on a la fin des grandes épidémies d’insectes qui, sur la côte ouest, faisaient en sorte qu’il y avait beaucoup de bois, a-t-il expliqué. Donc l’offre a de la difficulté à suivre.

Avec des informations de Laurie Gobeil

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !