•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le téléphone intelligent est devenu en 2021 l’appareil favori pour aller sur le web

Une personne tient en main un téléphone intelligent.

L’Académie de la transformation numérique de l’Université Laval a publié un rapport sur les tendances numériques des foyers québécois.

Photo : iStock

Radio-Canada

C’était une tendance claire depuis de nombreuses années et ça a finalement été confirmé grâce à une étude récente : le téléphone intelligent est l’appareil électronique le plus fréquemment utilisé par les internautes du Québec pour accéder au web.

C’est ce qu’ont mentionné 47 % des répondants et répondantes à un sondage mené en octobre 2021 et couvrant les 12 mois précédents, comparativement à 40 % l’année précédente. Il dépasse l’ordinateur, qui atteint les 35 %, contre 41 % en 2020.

Ces chiffres figurent dans le dernier NETendances : portrait numérique des foyers québécois (Nouvelle fenêtre), un rapport annuel de l’Académie de la transformation numérique de l’Université Laval publié mercredi.

Ce rapport indique notamment que 83 % des adultes au Québec possèdent un téléphone intelligent, le même pourcentage que pour les ordinateurs, alors que le pourcentage atteint 57 % pour les tablettes. Les montres et bracelets connectés correspondent au type d’appareils qui a connu la plus forte hausse de popularité cette année, adoptés par 27 % de la population.

Encore plus de temps passé devant les écrans

Une tendance déjà observée l’an dernier continue d’être significative dans la relation des foyers québécois avec le numérique, alors que la pandémie s’éternise et que le télétravail est généralisé : la hausse du temps passé devant les écrans.

Plus de la moitié des adultes ont affirmé que leur temps passé devant les écrans avait augmenté dans les 12 mois précédant l’étude. Précisément, 30 % des personnes interrogées affirment qu’il a beaucoup augmenté, et 28 %, qu’il a un peu augmenté. Ce temps est demeuré le même pour 32 % des gens, et a diminué pour seulement 3 %.

Par ailleurs, la plus grande utilisation des appareils numériques semble avoir eu un effet sur les besoins de connexion Internet de la population. Parmi les personnes qui ont répondu à l’étude, 34 % disent avoir changé leur forfait pour une connexion plus rapide à la maison, soit la même proportion de gens qui indiquent avoir passé à un forfait Internet de type illimité.

L’enquête NETendances 2021 a été menée en ligne auprès de 1033 adultes internautes, entre le 8 et le 20 octobre 2021. Des répondants et répondantes qui n'utilisent pas Internet ont répondu par téléphone.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !