•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plateau des hospitalisations en lien avec la COVID-19 au Bas-Saint-Laurent

Une femme portant un masque sort d'un commerce de Rivière-du-Loup.

Encore 35 Bas-Laurentiens sont hospitalisés en lien avec la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Radio-Canada

Pour une troisième journée de suite, la région compte 35 patients hospitalisés en lien avec le virus SRAS-CoV-2, dont deux qui nécessitent des soins intensifs.

Il est cependant difficile, selon le Dr Jean-Christophe Carvalho, de déterminer si le nombre d’hospitalisations a atteint son pic dans la région. Celui-ci, également président-directeur général adjoint du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS), indique qu’il y a un certain décalage entre la situation nationale et celle du Bas-Saint-Laurent.

Le Québec enregistre jeudi une diminution de 117 hospitalisations par rapport à la veille. Cependant, 3153 personnes demeurent hospitalisées en lien avec la COVID- 19.

Photo de M. Carvalho.

Le président-directeur général adjoint du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Jean-Christophe Carvalho

Photo : Radio-Canada / Francois Gagnon

Lors de son passage à l’émission Info-réveil jeudi matin, le Dr Carvalho a affirmé qu’à l’heure actuelle, environ 30 % des patients hospitalisés en raison de la COVID-19 étaient déjà à l’hôpital pour une autre raison de santé et qu’ils ont reçu un résultat positif à un test de dépistage. La situation était toutefois complètement différente la semaine dernière alors que 90 % des patients ont été admis à l’hôpital en raison de complications reliées au virus.

Bien que le taux d’occupation des lits en zone chaude se maintienne à 69 % dans la région, le Dr Carvalho demeure optimiste et indique qu’en ouvrant des lits dans les centres de proximité d’Amqui, de Matane, de Témiscouata-sur-le-Lac et de La Pocatière, l’administration dispose de plus de latitude. Si jamais il fallait aller plus loin, on a encore de la réserve, mais c’est sûr que ça vient avec certains réajustements puis parfois avec des impacts comme le délestage, ajoute-t-il.

« La "chance" qu’on a dans la région, c’est qu’on a relativement peu de cas aux soins intensifs. »

— Une citation de  Jean-Christophe Carvalho, PDG adjoint du CISSS du Bas-Saint-Laurent

Bilan des infections

Le CISSS enregistre jeudi 86 nouveaux cas de COVID- 19 sur le territoire. Cependant, en raison d’un réajustement, 177 cas sont ajoutés au bilan total. Cela signifie que depuis le début de la pandémie, 11 931 cas positifs ont été recensés au Bas-Saint-Laurent. Actuellement, 1100 personnes sont atteintes du virus. Il s’agit de cas déclarés par tests PCR, ce qui veut dire qu’en réalité, ce nombre est bien supérieur puisque les citoyens utilisent pour la grande majorité les tests de dépistage rapide dont les résultats ne sont pas pris en compte dans ce bilan.

Le centre de dépistage du Kamouraska déménage

L'administration du CISSS a pris la décision de fermer le local de Saint-Pacôme dès jeudi pour ouvrir un centre de dépistage à Rivière-Ouelle à compter de vendredi. Le dépistage de la COVID- 19 se fera dorénavant dans la salle du Tricentenaire au 111 , rue de l’Église.

Le Centre de dépistage sera ouvert tous les jours entre 8 h et 16 h. La prise de rendez-vous est obligatoire et les tests PCR sont désormais réservés à certaines clientèles prioritaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !