•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Nouveau-Brunswick lève certaines restrictions et confirme le retour en classe

Une serveuse avec un masque sur le visage porte un plateau recouvert de boissons dans une salle de restaurant.

Les bars et les restaurants pourront rouvrir samedi, au Nouveau-Brunswick (archives).

Photo : La Presse canadienne / Lars Hagberg

Le Nouveau-Brunswick annonce un passage à la phase 2 de son plan hivernal et la levée de certaines restrictions sanitaires vendredi à 23 h 59, soit deux jours plus tôt que ce qui était prévu.

Le premier ministre Blaine Higgs en a fait l'annonce lors qu'un point de presse jeudi après-midi. Il a indiqué que d'autres restrictions seront levées à mesure que les taux de vaccination augmentent.

Un retour en phase 2 signifie notamment :

  • bulle formée des membres du ménage en plus de 10 contacts étroits (toujours les mêmes)
  • les rassemblements publics peuvent avoir lieu, mais à 50 % de leur capacité d'accueil
  • ouverture des salles à manger des restaurants, mais à 50 % de leur capacité d'accueil
  • ouverture des gyms, des salons, des spas et des centres de divertissements, mais avec 50 % de leur capacité d'accueil
  • ouverture des lieux de cultes, mais avec 50 % de leur capacité d'accueil
  • masque obligatoire dans les lieux publics intérieurs
  • masque obligatoire dans les lieux publics extérieurs lorsque la distanciation physique n'est pas possible

Retour en classe et reprise des sports pour les jeunes

Comme prévu, les écoles pourront accueillir les élèves en personne dès lundi.

Le ministre de l'Éducation Dominic Cardy a présenté son plan pour le retour en classe des élèves plus tôt cette semaine. Il a aussi annoncé que la province met fin à son programme de dépistage rapide dans les écoles.

Un enfant est gardien de but de hockey. Il est de dos et fait face au reste des joueurs sur une patinoire intérieure.

Un enfant joue au hockey (archives).

Photo : Getty Images / Francis Black

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick annonce un assouplissement des restrictions pour les activités sportives, récréatives et culturelles des jeunes, en phase 2.

Ces activités pourront avoir lieu, mais les participants devront se plier à certaines restrictions en fonction de leur âge et du niveau de risque de l'activité. Les détails sont disponibles sur le site du gouvernement provincial (Nouvelle fenêtre).

Ces annonces surviennent 13 jours après que le Nouveau-Brunswick a basculé à la phase 3 – la phase la plus restrictive – de son plan pour l'hiver.

Vos efforts ont amélioré la situation, donc un gros gros merci, a indiqué la médecin hygiéniste en chef, Dre Jennifer Russell. Elle a admis que l’impact des mesures sur la santé mentale des citoyens est un élément qui pèse plus qu’avant dans la prise de décisions des autorités.

Les hospitalisations vont continuer à augmenter

Le total des hospitalisations a légèrement augmenté, jeudi, pour atteindre un nouveau sommet de 141 personnes atteintes de la COVID-19 à l'hôpital.

Toutefois, afin de passer à la phase 2, la santé publique s'intéresse plutôt aux nouvelles hospitalisations et plus particulièrement à la moyenne des nouvelles hospitalisations sur 7 jours.

La Dre Jennifer Russell a indiqué lors du point de presse que les nouvelles hospitalisations ont atteint un sommet la semaine dernière et qu'elles ont commencé à diminuer.

La courbe orange représente la moyenne des nouvelles hospitalisations sur 7 jours.

La courbe orange représente la moyenne des nouvelles hospitalisations sur 7 jours.

Photo : Radio-Canada

La santé publique du Nouveau-Brunswick s’attend à voir le nombre total hospitalisations augmenter pendant encore quelque temps.

On s’attend à un sommet de 150 ou 160 hospitalisations vers la mi-février , indique la Dre Jennifer Russell.

Le système de santé est encore sous pression, mais grâce à vos actions, le sommet sera moins pire que prévu , ajoute-t-elle. Les deux réseaux de santé sont confiants qu'ils peuvent gérer cela.

Avant l'imposition des restrictions de la phase 3, des prévisions estimaient qu'environ 220 personnes pourraient être hospitalisées à la fin janvier.

Portrait de la pandémie, jeudi, au N.-B. :

  • 141 personnes sont hospitalisées avec la COVID-19, dont 58 en raison de la COVID-19
  • 8 personnes sont aux soins intensifs, dont une sous respirateur artificiel
  • 3 morts supplémentaires (total 224 décès)
  • 479 travailleurs de la santé en isolement

Éclosions dans des prisons

Des éclosions de COVID-19 ont été déclarées dans quatre centres correctionnels provinciaux, soit ceux du Madawaska (Saint-Hilaire), de Dalhousie, du Sud-Est (Shediac) et de Saint-Jean. Ces établissements ont une capacité totale de 450 lits, et le nombre actuel de détenus s’approche de cette capacité maximale.

Au total, 176 hommes d’âge adulte ont obtenu un résultat positif à un test de dépistage.

Une centaine d'agents correctionnels – soit environ le quart du personnel – sont actuellement en isolement parce qu’ils ont obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 ou parce qu’ils sont un contact étroit d’une personne qui a été déclarée positive.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !