•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cadeaux à tricoter pour des gens qui souffrent

Mélissa Bolduc-Desrochers au milieu de sa boutique de tricot. Elle tient dans ses mains des aiguilles à tricoter et des balles de laine.

Mélissa Bolduc-Desrochers souhaite, avec son projet, répandre des « petites pilules de bonheur » à ceux qui souffrent de solitude ou de problème de santé mentale.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

La propriétaire d'une boutique de tricot de Sherbrooke lance un mouvement de réconfort original destiné à ceux qui vivent des jours plus sombres. Mélissa Desrochers-Bolduc invite des « parrains » à acheter à rabais un ensemble de tricot qui sera, par la suite, offert à des gens qui souffrent de problème de santé mentale ou de solitude.

Je donne l'opportunité aux gens de parrainer un petit kit de départ au tricot qui comprend une balle de laine et des aiguilles dans le but de faire une guenille. C'est le parfait projet pour un débutant. Je vais ensuite l'offrir à quelqu'un qu'ils ne connaissent pas, mais à qui ça va pouvoir faire du bien de se mettre au tricot, explique la propriétaire de la boutique Tricot-Thé-Serré.

En début de semaine, Mélissa Desrochers-Bolduc a publié une vidéo sur les réseaux sociaux où elle racontait qu'elle voulait offrir 10 ensembles à des gens. Elle était loin de penser que son idée ferait boule de neige. Quand j'ai mis la vidéo, des clientes m'ont écrit pour me dire qu'elles voulaient payer elles aussi un, deux ou trois autres kits pour que je puisse en donner à plus de gens. Plusieurs avaient le goût aussi de répandre cette petite pilule de bonheur!

Des aiguilles et des balles de laines sur une table de bois

Les ensembles que les gens peuvent offrir sont composés d'aiguilles et d'une balle de laine. Ils permettent de s'initier au tricot avec un projet de lavette.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

À ce jour, près de 80 personnes ont commandité un ensemble de tricot. Habituellement, ces ensembles sont vendus au coût de 9,50 $. Pour l'occasion, ils coûtent 7,50 $ aux parrains. Je ne m'attendais pas à tant que ça honnêtement! Je capote! J'ai lancé ça comme ça. C'est quelque chose de très hot qui est en train de voir le jour! Je suis tellement contente!

« Je suis étonnée de la bonté des gens. Je suis époustouflée. Je ne sais plus quel mot utiliser. La communauté du tricot est vraiment tricotée serrée, très attentionnée pour les autres. Ce sont des gens qui bénéficient du côté positif du tricot et ils ont envie de passer ça au suivant. Je trouve ça wow! »

— Une citation de  Mélissa Desrochers-Bolduc, propriétaire de la boutique Tricot-Thé-Serré
@tricot_the_serre Kits tricot à donner! À la recherche de 10 personnes pour qui se mettre au tricot serait bénéfique 💝#donnezausuivant #tricot #cadeau #santémentale ♬ Lost In Translation Major Lazer Type Beat - PINK MOLLY

Avant d'être propriétaire de sa boutique de tricot, Mélissa Desrochers-Bolduc était éducatrice spécialisée et a donc vu de près la souffrance humaine. Le mal humain qu'il y a depuis la pandémie, les problèmes de santé mentale que les gens peuvent développer, le manque de ressources, ça me touche. Je trouve que la pandémie a accentué beaucoup ces choses-là [...] Je me suis dit que je pourrais peut-être contribuer à améliorer la vie de certaines personnes qui n'ont pas de beaux jours présentement, qui ont besoin de réconfort, d'une petite douceur.

« Ce n'est pas un secret : le tricot, c'est quelque chose qui est très positif pour le mental. Beaucoup disent que c'est leur pilule pour les nerfs! »

— Une citation de  Mélissa Desrochers-Bolduc, propriétaire de la boutique Tricot-Thé-Serré

Elle compte contacter des organismes qu'elle connaît, comme des foyers d'hébergement pour des femmes victimes de violence conjugale ou des résidences pour personnes âgées, pour distribuer les ensembles de tricot. J'invite les gens aussi à me donner des idées, des noms de gens pour qui ça serait bénéfique. Je m'engage aussi à payer les frais de transport au besoin.

Mélissa Desrochers-Bolduc se veut rassurante : chaque parrain saura où son don ira. Je tiens le compte de tout ça. Je vais mettre au courant les gens de la quantité des kits qui auront été offerts pour qu'ils puissent suivre ça en temps réel, puisque ça vient de leur générosité, rappelle-t-elle.

Les personnes qui recevront les ensembles de Mélissa Desrochers-Bolduc pourront aussi suivre gratuitement un tutoriel pour apprendre à tricoter une lavette, qui sera disponible sur le site internet de la boutique Tricot-Thé-Serré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !