•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : certaines chirurgies non urgentes reprendront dès lundi en Ontario

L'Ontario recense jeudi 70 décès de plus, mais le nombre d'hospitalisations baisse de 371 et il y a 9 patients de moins aux soins intensifs.

Des chirurgiens autour d'une table d'opération.

Certaines chirurgies reprendront lundi en Ontario.

Photo : iStock

Radio-Canada

Plusieurs types de procédures chirurgicales interrompues en raison d'une augmentation des cas de COVID-19 reprendront lundi, alors que la province commence à lever certaines restrictions de santé publique sur les entreprises et les rassemblements sociaux.

Les chirurgies non urgentes ont été suspendues au début de janvier pour préserver la capacité hospitalière, soit de 8000 à 10 000 procédures par semaine, environ.

Une porte-parole de la ministre de la Santé, Christine Elliott, déclare jeudi que certaines opérations et procédures reprendront graduellement à partir de la semaine prochaine.

Alexandra Hilkene dit que la première étape comprendra la pédiatrie, les services de diagnostic, les dépistages du cancer, certaines cliniques ambulatoires, les hôpitaux privés et les établissements de santé indépendants.

Mme Hilkene note que cela ne signifie pas que tous les hôpitaux reprendront immédiatement les activités chirurgicales et procédurales autorisées.

Baisse des hospitalisations

Dans le même temps, le nombre d'admissions à l'hôpital liées à la COVID-19 est en baisse jeudi.

Il y a 371 hospitalisations de moins que la veille, y compris une baisse de 9 patients aux soins intensifs.

Le nombre total d'hospitalisations se chiffre à 3645 jeudi.

Environ 56 % de ces patients ont été admis à l'hôpital à cause de la COVID-19; les autres ont reçu leur diagnostic de la maladie par la suite, indique la ministre de la Santé, Christine Elliott.

Le nombre de patients infectés aux soins intensifs diminue à 599 (83 % d'entre eux y ont été amenés en raison de complications liées au virus; les autres ont reçu un résultat positif plus tard).

Le pic de la vague a été atteint, selon le Dr Moore

Le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr Kieran Moore, estime que le sommet des contaminations lors de la vague actuelle a été atteint, à l'approche du déconfinement attendu pour lundi.

Ensuite, nous espérons qu'il y aura une baisse constante [des nouveaux cas] et que les sacrifices que nous avons faits auront permis au système de santé de donner les bons soins au bon moment.

Les centres d'entraînement, les bars, les salles à manger des restaurants et les cinémas, notamment, pourront rouvrir, mais le nombre de clients sera limité à la moitié de la normale. La province confirme que les cinémas pourront vendre du maïs soufflé et des boissons, contrairement à ce qui était prévu initialement.

Décès

La santé publique déplore 70 décès de plus, ce qui porte le bilan à 11 230 depuis le début de la pandémie.

Le nombre d'Ontariens infectés morts jusqu'à maintenant ce mois-ci dépasse celui de tous les mois précédents depuis janvier 2021.

Pas moins de 1036 décès ont déjà été recensés en janvier, qui risque d'être l'un des mois les plus meurtriers depuis le début de la pandémie.

Infections

Il y a 5852 nouveaux cas confirmés de COVID jeudi. Toutefois, compte tenu de l'accès limité aux tests de dépistage PCR, ce chiffre est une sous-estimation des infections, concèdent les autorités.

Foyers pour aînés

Il y a 26 décès et 272 cas de plus chez les résidents des centres de soins de longue durée, en plus de 85 infections supplémentaires parmi les employés.

Le nombre d'éclosions diminue de 8, pour un total de 351, ce qui représente plus de 56 % des foyers pour aînés dans la province.

Écoles

Sept écoles étaient fermées mercredi en lien avec la pandémie, soit 3 de plus que la veille.

La province ne compile plus le nombre d'infections par école en raison de l'accès restreint aux tests de dépistage PCR. Le ministère de l'Éducation publie plutôt des statistiques sur l'absentéisme combiné des élèves et du personnel.

Selon ces données, 370 écoles avaient un taux d'absentéisme de 30 % ou plus mercredi.

Le taux d'absentéisme moyen dans les établissements élémentaires et secondaires était de 16,2 %.

Vaccination

Un peu plus de 79 300 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées mercredi, y compris près de 56 200 doses de rappel.

À l'heure actuelle, 91,7 % des Ontariens de 12 ans et plus ont reçu au moins une dose et 89,1 %, deux doses.

Chez les enfants, 52,7 % des 5 à 11 ans ont eu au moins leur première dose, alors que 13,2 % sont pleinement vaccinés.

Dépistage

Près de 33 600 tests de dépistage PCR ont été effectués au cours des dernières 24 heures.

Le taux de positivité des tests est de 14,1 % pour un deuxième jour de suite.

Directives sur le Paxlovid

La province a précisé jeudi qui pourra recevoir du Paxlovid, un médicament de Pfizer contre le coronavirus.

Compte tenu des quantités limitées reçues par l'Ontario, les autorités indiquent qu'il sera offert en priorité aux personnes immunodéprimées qui contractent la COVID, ainsi qu'aux aînés non vaccinés de 60 ans et plus et aux personnes non vaccinées de 50 ans et plus qui ont au moins un facteur de risque. Les membres des Premières Nations, les Inuit et les Métis font aussi partie des groupes prioritaires.

Le traitement devrait être offert dans les centres de dépistage un peu partout dans la province, mais pas nécessairement dans chacun d'eux. Pour être admissible, il est nécessaire de subir sur place un test de dépistage, que ce soit un test PCR ou antigénique.

Le Paxlovid doit être pris pas plus de cinq jours après l'apparition de symptômes pour être efficace, indique la province, à raison de six comprimés par jour pendant cinq jours.

Avec des renseignements fournis par CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !