•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passeport vaccinal : le commissaire à l’information de T.-N.-L. se veut rassurant

Michael Harvey.

Michael Harvey est commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de Terre-Neuve-et-Labrador.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Le commissaire à l’information de Terre-Neuve-et-Labrador se veut rassurant alors que des camionneurs convergent vers Ottawa pour dénoncer les restrictions aux non-vaccinés. Michael Harvey affirme que le passeport vaccinal est une mesure temporaire, mais nécessaire.

Il y a quelques années, il aurait été impensable d'accepter le passeport vaccinal, mais je suis convaincu, comme les autres commissaires à l’information et à la vie privée au pays, que ce programme est nécessaire pour protéger la santé publique, affirme le commissaire.

Il ajoute que son bureau a veillé à ce que le gouvernement ne puisse collecter que le minimum de données personnelles possibles en vertu de l’application NLVaxPass.

Michael Harvey promet aussi que ces règles ont une date d’expiration.

« Dans la réglementation qui autorise le programme [le passeport vaccinal], il existe des clauses de temporisation pour nous assurer que les règles ne durent pas indéfiniment et pour nous assurer que, lorsqu’on n’aura plus besoin des passeports, ils n’existeront plus. »

— Une citation de  Michael Harvey, commissaire à l'information et à la vie privée

À Terre-Neuve-et-Labrador, par exemple, la réglementation actuelle (Nouvelle fenêtre) indique que l’ordonnance de santé publique sur le passeport vaccinal cesse d’exister le 1er juin. La santé publique pourrait toutefois prolonger l’ordonnance, si elle le juge nécessaire.

Nous sommes constamment en train de surveiller ce programme et l’évolution de la pandémie pour déterminer le moment où le passeport ne sera plus nécessaire, affirme Michael Harvey.

Depuis le 22 octobre dernier, les résidents de 12 ans et plus doivent présenter un code QR ou un document qui prouve qu’ils sont doublement vaccinés ainsi qu’une pièce d’identité avec photo avant d’entrer dans plusieurs espaces intérieurs, dont les foyers de soins de longue durée, les restaurants, les salles d'entraînement et de spectacle, les cinémas et les établissements de services personnels.

Le personnel de ces entreprises ou espaces publics doit aussi être doublement vacciné depuis le 17 décembre.

Plusieurs camionneurs des provinces de l'Atlantique ont pris la route jeudi en direction d’Ottawa pour participer à une manifestation contre la vaccination obligatoire samedi. Depuis le 15 janvier, les camionneurs doivent être entièrement vaccinés contre la COVID-19 pour traverser la frontière canado-américaine sans se mettre en quarantaine.

L’Association du camionnage des provinces de l’Atlantique n’appuie pas le mouvement. Le directeur général de l'association, Jean-Marc Picard, croit que le message s’est perdu et que d’autres groupes de manifestants se sont joints aux camionneurs, lesquels revendiquent d'autres causes que la vaccination obligatoire des camionneurs.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !