•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de manifestants appuient des camionneurs en route vers Ottawa

Des gens rassemblés près d'une autoroute, à l'extérieur.

Des centaines de personnes se sont déplacées pour montrer leur appui aux camionneurs à Moncton au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Pascal Raiche-Nogue

Radio-Canada

Des camionneurs des Maritimes ont pris la route, jeudi, en direction d’Ottawa pour participer à une manifestation contre la vaccination obligatoire samedi.

Vers 11 h, quelques centaines de manifestants étaient rassemblés à Moncton, sur le boulevard Harrisville, pour voir passer le convoi de camionneurs qui était parti très tôt de l'Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse.

Ce convoi fait partie d'un mouvement national de camionneurs qui se dirigent vers Ottawa pour participer à une importante manifestation samedi pour dénoncer la vaccination obligatoire. Depuis la mi-janvier, les camionneurs qui entrent au Canada en provenance des États-Unis doivent être vaccinés contre la COVID-19.

Des camionneurs sur la route, des manifestants le long de la route.

Des camionneurs sont partis d'Enfield en Nouvelle-Écosse tôt jeudi matin vers Ottawa.

Photo :  (Robert Short/CBC )

Des manifestants rencontrés à Moncton ont affirmé qu'ils tenaient à être présents pour montrer leur appui aux camionneurs, mais aussi pour dénoncer l'ensemble des restrictions sanitaires, comme la vaccination obligatoire dans les restaurants et le port du masque.

Tôt jeudi matin, à Enfield en Nouvelle-Écosse, des manifestants sont aussi rassemblés avant le départ de camionneurs pour montrer leur appui à leurs revendications.

Des manifestants rassemblés à l'extérieur avec des drapeaux du Canada.

Des dizaines de personnes rassemblées à Enfield en Nouvelle-Écosse pour le départ du convoi des camionneurs.

Photo :  (Robert Short/CBC ) / Robert Short

D'autres manifestants se sont aussi rassemblés à Borden à l'Île-du-Prince-Édouard tôt jeudi, près du pont de la Confédération.

Sur son compte twitter, vers 9 h 30, la police affirmait que les automobilistes de ce secteur pouvaient reprendre leurs activités quotidiennes sans retard.

Tous ces camionneurs se sont donné rendez-vous à Moncton en fin de matinée. Ils ont ensuite pris la route vers Ottawa, en passant par Fredericton, Edmundston et Rivière-du-Loup au Québec.

La GRC du Nouveau-Brunswick surveille aussi de près la situation. Nos membres assureront un équilibre entre les droits des manifestants et l’application de la loi. [...] Si quelqu’un bloque ou obstrue la grande route, des infractions criminelles, y compris la violence, ne seront jamais tolérées par la police, a affirmé le caporal Hans Ouellette de la GRC au Nouveau-Brunswick.

Rappelons que l’Association du camionnage des provinces de l’Atlantique n’appuie pas ce mouvement national

Le directeur général, Jean-Marc Picard, croit que le message s’est perdu et que d’autres groupes de manifestants se sont joints aux camionneurs, revendiquant d'autres causes que la vaccination obligatoire des camionneurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !