•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des documents inédits de Voltaire exposés à Sherbrooke

Des écrits exposés dans la cathédrale St-Michel.

L'exposition propose des dizaines de pièces écrites par Voltaire.

Photo : Éliane Thibault

Anik Moulin

Des documents écrits de la main de Voltaire, qui remontent à 250 ans, sont exposés au Centre d’archives Mgr-Antoine-Racine de Sherbrooke.

L’exposition Voltaire : sa vie, sa plume, son influence au Québec met en valeur une soixantaine de documents précieux. Surtout des manuscrits, des imprimés, de la correspondance, des cartes, des images. Des documents très variés, affirme Cassandra Fortin, la directrice du Centre d'archives.

« Ça donne une vue d'ensemble des grands moments de sa vie et des principaux domaines abordés dans son œuvre. Il était d'abord connu comme dramaturge et poète, mais plus tard, il s'est tourné vers l'histoire, il s'est intéressé à la vulgarisation de la science. [...] On se souvient de lui pour sa lutte contre l'intolérance. »

— Une citation de  Peter Southam, professeur d'histoire

L'influence de Voltaire au Québec

Selon le professeur d'histoire Peter Southam, l'influence de Voltaire au Québec est indéniable.

Quand les journaux ont commencé à produire au Québec, Voltaire était encore vivant. Il était un des auteurs les plus célèbres. [...] Un des premiers poèmes publiés en français au Québec, c'est de Voltaire. Il est tout à fait au début de la littérature québécoise, souligne Peter Southam.

Une lettre écrite par Voltaire.

L'oeuvre de voltaire a eu une influence au Québec.

Photo : Affiche de l'exposition : gracieuseté

Tous les documents exposés font partie de la Collection Lambert-David, assemblés par quatre générations de cette famille, propriétaire du château de Ferney, en France, de 1848 à 1998. Ce château fut la dernière résidence de Voltaire. Peter Southam, professeur d'histoire et résident de North Hatley, est le propriétaire des 290 pièces.

Au Québec, le clergé était farouchement anti-voltairien, affirme le professeur Peter Southam. Quelle ironie du sort, selon lui, de voir aujourd'hui ses manuscrits exposés au centre d'archives Mgr-Antoine-Racine, situé à la basilique-cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke. C'est un signe du temps. L'Église a changé, comme la société en général. C'est une belle preuve de l'ouverture de l'Église, conclut le professeur.

L’Université de Sherbrooke a eu le mandat de numériser tous les écrits en collaboration avec la Voltaire Foundation de l’Université d’Oxford. Nous, on expose les originaux ici, affirme Cassandra Fortin, qui invite la population à venir découvrir l'homme derrière les grands textes, une somme colossale de textes.

L’exposition est présentée gratuitement, sur réservation, au Centre d’archives Mgr-Antoine-Racine de Sherbrooke, et ce, jusqu'au 23 juin prochain. Un colloque intitulé Voltaire et les Lumières au Québec : histoire ancienne ou nécessité présente est également prévu les 7 et 8 avril prochains, toujours au Centre d'archives.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !