•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Autoroute 50 : les travaux sont commencés dans le secteur de L’Ange-Gardien

Des cônes oranges sur un terrain.

Les travaux pour cet élargissement à quatre voies coûteront environ 100 millions $ et devraient s’échelonner sur une période de deux ans.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

Les travaux d'élargissement de l'autoroute 50 ont commencé dans le secteur de L'Ange-Gardien, en Outaouais, afin d’ajouter deux voies supplémentaires, sur une distance de près de 10 kilomètres en direction ouest.

Cela aura pour effet de rehausser la sécurité dans cette portion de l’autoroute qui a coûté la vie à beaucoup d’automobilistes au cours des dernières années.

Les travaux pour cet élargissement à quatre voies coûteront environ 100 millions $ et devraient s’échelonner sur une période de deux ans.

Une affiche de circulation.

Le MTQ prévoit également s'attaquer au tronçon entre Lachute et Mirabel.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Cet important chantier de construction causera des fermetures de route, mais le ministère des Transports du Québec (MTQ) assure qu’il entend tout faire pour limiter les conséquences sur la circulation.

Le ministère prévoit maintenir une voie par direction sur l’autoroute 50 pendant les travaux, à l’exception de certaines étapes spécifiques du projet où l’on pourrait procéder à la fermeture complète, a fait savoir Rosalie Faubert, une conseillère en communication du MTQ en Outaouais.

Déjà, le MTQ a mentionné que l’autoroute 50 sera fermée durant la nuit entre les routes 315 et 317 du 27 au 29 janvier.

Au cours des dernières années, le MTQ a pris certaines mesures pour rendre ce secteur plus sécuritaire, mais cela n’a pas été suffisant pour empêcher de nombreux accidents.

On pense à l’ajout de bandes rugueuses, d’un système d’éclairage et à l’installation de la glissière flexible à haute tension, a énuméré Mme Faubert. Par contre, elle a convenu que la meilleure solution est l’élargissement de l’autoroute afin de sécuriser la portion entre Gatineau et L’Ange-Gardien.

Mme Faubert en bordure d'une route à Gatineau.

L'agente de communication du MTQ pour la région de l'Outaouais, Rosalie Faubert (archives)

Photo : Radio-Canada / Jérôme Bergeron

Un autre élargissement attendu

Après avoir complété les travaux, le ministère des Transports s’attaquera au tronçon entre Lachute et Mirabel. À cet égard, le préfet de la MRC de Papineau, Benoit Lauzon, rappelle qu’il est très important que l’échéancier soit clair pour les autres portions de l’autoroute 50.

C’est un engagement de la CAQ de déposer un échéancier pour l’ensemble du tronçon. Que ça se fasse d’ici 10 ans, je n’ai aucun problème avec ça, mais c’est important. La population a le droit de savoir, a martelé celui qui est aussi le maire de Thurso.

Des cônes orange près d'une route.

Selon le MTQ, l'élargissement est la meilleure solution.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Selon lui, un réseau routier adéquat contribue à attirer des entreprises et permet du même coup d’assurer une croissance du développement économique. Mais, pour Benoit Lauzon, le plus important est la sécurité et que sa population se porte bien.

On ressent l’inquiétude dans nos communautés. Souvent, les gens aiment mieux prendre la route 148 plutôt que l'autoroute 50, et ça, ce n’est pas bon. On a travaillé pour avoir une autoroute, on doit maintenant s’assurer qu’elle est sécuritaire pour ceux qui l’utilisent, a-t-il assuré.

Avec les informations de Christian Milette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !