•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réouverture des restaurants : les distributeurs alimentaires de la région en demande

Un homme emballe une commande dans un entrepôt.

Les chargements vont bon train dans l'entrepôt des Jardins du Saguenay.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Radio-Canada

Le téléphone ne dérougit pas chez les distributeurs alimentaires de la région, alors que la réouverture annoncée des restaurants pour lundi relance les commandes de nourriture.

Ainsi, à compter du 31 janvier, les restaurants pourront accueillir jusqu'à 50 % de la capacité de leur établissement. Fermés depuis le 31 décembre, ils ne pouvaient compter que sur les commandes pour emporter. Avec le retour des salles à manger, il faut refaire l'approvisionnement en conséquence.

Par le fait même, la préparation des commandes reprend à un rythme plus régulier chez le fournisseur de viande et de fruits de mer Mermax à Chicoutimi, au grand soulagement du chef de la direction, Roger Lévesque.

La restauration, les hôtels, les traiteurs et tout, dès que ça ferme, c'est 50 % de notre chiffre d’affaires en moins, a-t-il exposé.

Roger Lévesque s’attend cependant à une reprise graduelle. Au Nouveau-Brunswick, si on veut du filet de saumon, il faut le commander et on va le recevoir dimanche soir, une autre [commande] mercredi. Tout le monde veut du poisson frais, alors on va pédaler pour ouvrir ça, a-t-il souligné.

Un homme pose dans un entrepôt.

Roger Lévesque est le chef de la direction chez Mermax.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Les chargements vont aussi bon train dans l'entrepôt des Jardins du Saguenay. Le responsable des achats, Yves Martel, doit toutefois jongler avec des délais de livraison en lien avec le camionnage ou des éclosions de COVID-19 dans certaines usines canadiennes.

Si les gens appellent tous lundi, on n’y arriverait pas, mais là les gens appellent depuis l'annonce du gouvernement pour se faire livrer jusqu'à samedi, a-t-il pointé.

Des boîtes de fruits et légumes dans un entrepôt.

Le relais Mont-Apica a passé cette commande aux Jardins du Saguenay.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Les commandes sont grosses pour les produits frais, qui contrairement aux fruits de mer, n’ont pu être congelés lors de la fermeture inattendue du Nouvel An.

D’après un reportage de Catherine Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !