•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 millions $ pour plus de bornes de recharge de véhicules électriques

Un véhicule à la borne de recharge.

L'initiative, annoncée mardi, permettra l'installation de jusqu'à 300 bornes de recharge. (Archives)

Photo : Darrin Di Carlo/CBC

Radio-Canada

Un organisme sans but lucratif de Toronto s'est associé à Ressources naturelles Canada pour créer un fonds destiné à faciliter la construction de bornes de recharge pour véhicules électriques dans le Grand Toronto et la région de Hamilton.

L'initiative, annoncée mardi, permettra l'installation de jusqu'à 300 bornes de recharge.

Nous avons 2 millions de dollars de nouveaux fonds qui seront mis à la disposition de nombreux groupes dans la région du Grand Toronto et de Hamilton pour construire notre infrastructure de recharge des véhicules électriques, a déclaré Ian Klesmer, directeur de la stratégie et des subventions de The Atmospheric Fund (TAF), un organisme créé par la Ville de Toronto en 1991.

Ces fonds visent à faciliter l’achat de véhicules électriques. Au moins une résidente de Toronto affirme que le manque de bornes l’a fait reculer devant un tel achat.

Cibler des communautés spécifiques

Selon le TAF, le financement ciblera les endroits où la densité de bornes de recharge est la plus faible.

46 % des résidents de l'Ontario ne vivent pas dans des maisons unifamiliales et n'ont pas de garages ou d'allées pour [charger leurs véhicules électriques], a déclaré M. Klesmer.

Le TAF attend les demandes de financement des municipalités et des organismes à but non lucratif qui désirent installer ces bornes. Le financement vise à couvrir jusqu'à 50 % des coûts jusqu'à concurrence de 100 000 $.

De son côté, la Ville de Toronto a lancé sa stratégie en matière de véhicules électriques en 2020, qui vise à éliminer les véhicules à combustion d'ici 2050.

Dans une déclaration à CBC News, un porte-parole de la Ville s'est dit confiant que ces objectifs seront atteints. En fait, une seconde stratégie, TransformTO Net Zero, adoptée par le conseil municipal en décembre 2021, prévoit l'atteinte de cet objectif d'ici 2040.

Ces stratégies visent à l’installation d’un total de 3200 bornes de recharge d’ici trois ans dans la ville. Jusqu'à présent, il y en a 864.

Un frein à l’achat de véhicules électriques

Caroline Glogoviecki, résidente de Toronto, raconte qu'en 2012, elle a essayé de passer d’une voiture à combustion à un véhicule électrique, mais que l'infrastructure de recharge n'était pas assez répandue.

Pour bien des gens, ce n'est même pas une option, a déclaré Mme Gogoviecki.

Elle ajoute avoir même tenté de faire installer une borne devant chez elle, mais que la Ville a rejeté son projet à plus d’une reprise.

Sans une infrastructure [de recharge] disponible et facilement accessible, nous devrons simplement [garder nos véhicules] à l'essence.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !