•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La glace est brisée pour la Corporation de gestion du port de Baie-Comeau

Un navire est amarré au port de Baie-Comeau.

L'Alaskborg est le premier navire à s’être amarré au terminal de Baie-Comeau.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

Radio-Canada

La Corporation de gestion du port de Baie-Comeau a accueilli le premier bateau mercredi au port de Baie-Comeau.

Depuis la cession du port par le gouvernement fédéral à l’organisme sans but lucratif le 24 décembre dernier, l’Alaskborg est le premier navire à s’être amarré au terminal de Baie-Comeau.

La directrice générale de la Corporation, Karine Otis, se réjouit d’inaugurer les installations puisqu’il s’agit d’un premier pas dans la relance du port.

Dans le contexte de décroissance des volumes qu’on a connu dans les deux dernières années en raison de la pandémie, avoir un mois (une fin de mois de janvier et un début de mois de février) qui va être passablement occupé pour notre petite équipe, ça nous motive à continuer nos efforts de développement pour le port , lance Mme Otis.

Karine Otis fait une présentation devant un navire au port de Baie-Comeau.

La directrice générale de la Corporation de gestion du port de Baie-Comeau, Karine Otis, assiste à l'amarrage du premier navire au port de Baie-Comeau depuis que le gouvernement fédéral a cédé ses installations portuaires à l'OBNL.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

« Malheureusement avec ce qu’on a vécu avec la fermeture de la papetière de Baie-Comeau, on a une relance à faire.  »

— Une citation de  Karine Otis, directrice générale de la Corporation de gestion du port de Baie-Comeau

Cette relance là ne se fera pas du jour au lendemain, indique-t-elle. On a quand même perdu près de 200 000 tonnes de volume. Ça ne se récupère pas avec 4, 5, 6 navires de plus. Ça se récupère avec des dizaines de navires de plus. Alors on a une grande relance à faire au niveau du port de Baie-Comeau.

La Corporation de gestion du port de Baie-Comeau espère voir davantage de navires de compagnies minières accoster au port cette année. Un autre navire transportant de la machinerie destinée à Minerai de fer Québec est d’ailleurs attendu ce soir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !