•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Première Nation de Fort Albany mènera des fouilles à l’ancien pensionnat Sainte-Anne

Un bâtiment avec des modules de jeu à l'extérieur de celui-ci.

Le pensionnat de Sainte-Anne à Fort Albany, en Ontario, dans les années 1940. Le bâtiment a été détruit par le feu en 2002.

Photo : Algoma Universy / Collection Edmund Metatawabin

Radio-Canada

Plusieurs communautés autochtones du Nord de l’Ontario ont amorcé un difficile processus pour trouver et identifier des sépultures d’enfants sur le site de l'ancien pensionnat Sainte-Anne, dans la Première Nation de Fort Albany, près de la baie James.

Des recherches préliminaires ont permis de déterminer que les enfants qui ont fréquenté ce pensionnat pour Autochtones, en activité de 1906 à 1976, provenaient de six communautés différentes.

Les Premières Nations d’Attawapiskat, de Weenusk, de Constance Lake, de Moose Factory et de Fort Severn vont travailler avec celle de Fort Albany.

Les histoires que nous connaissons jusqu'à présent sont absolument horribles, confie le chef de Fort Albany, Robert Nakogee. Il est temps que nous nous asseyions, que nous écoutions et que nous les documentions.

« L'ancien chef Edmund Metatawabin a déjà commencé cet important travail de documentation de la vérité. Nous sommes impatients de poursuivre ce travail important afin de rechercher nos enfants sur le terrain de l'école et de commencer le processus de guérison. »

— Une citation de  Robert Nakogee, chef de la Première Nation de Fort Albany

L’initiative est en préparation depuis déjà plusieurs mois et recevra un appui financier de la province et du gouvernement fédéral.

Nous apprécions l'engagement pris par le Canada et l'Ontario et nous nous réjouissons de poursuivre sur la voie de l'établissement de la vérité avant la réconciliation, a déclaré le chef de la Première Nation de Fort Albany dans un communiqué.

Pancarte de la Première Nation de Fort Albany.

La Première Nation de Fort Albany est située sur la côte ouest de la baie James.

Photo : Radio-Canada / Claude Gagnon

Les communautés méritent de connaître la vérité, et nous restons déterminés à réparer les torts du passé et les horribles abus subis dans cet établissement, tout en poursuivant le travail de guérison, a affirmé Marc Miller, ministre des Relations Couronne-Autochtones.

Les communautés touchées auront aussi accès à des ressources en santé mentale.

L'Ontario s'engage à soutenir le travail difficile et douloureux qui attend les dirigeants du Projet des survivants du pensionnat autochtone Sainte-Anne et la communauté de Fort Albany, a déclaré Greg Rickford, ministre ontarien des Affaires autochtones.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !