•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’aménagement de frayères à éperlans sur le lac Saint-Jean est reporté

Des frayères pour l'éperlan sont aménagées ces jours-ci dans le lac Saint-Jean.

Des frayères pour l'éperlan sont aménagées ces jours-ci dans le lac Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les dirigeants de la Corporation de LACtivité Pêche Lac-Saint-Jean (CLAP) doivent annuler les travaux d'aménagement de frayères à éperlans prévus la semaine prochaine.

Le directeur de la CLAP, Marc Archer, explique que Rio Tinto vient tout juste d'aviser l'organisme que le niveau du lac Saint-Jean sera nettement plus élevé que prévu cet hiver. Avec ce report forcé des travaux en mars et avril, il sera trop dangereux pour la machinerie de s’affairer sur des glaces friables. Les travaux seront donc réalisés l’an prochain ou dans deux ans.

Nous autres, ce qu'on cherche à faire, c'est à produire davantage d’éperlans pour stabiliser ou atténuer les fluctuations d'abondance de la ouananiche, tout ça dans le but d'améliorer la qualité de la pêche sportive, explique M. Archer. Ça va retarder de quelques années les résultats bénéfiques pour la ouananiche et pour la pêche. 

Des éperlans sur la glace.

L'éperlan est la proie préféré des ouananiches.

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

La porte-parole de Rio Tinto, Malika Cherry, explique que les conditions hivernales sont en cause. Elle indique que la multinationale avait déjà reporté les travaux d’entretien prévus à sa centrale de Chute-des-Passes à deux reprises. Le couvert neigeux constaté ces dernières semaines permet cette fois à l'entreprise d’aller de l’avant avec ses travaux.

Ce sont des travaux prévus depuis plusieurs années, explique la porte-parole. L’année dernière, on n’a pas pu les réaliser à cause de la faible crue. L’année d’avant, on avait été obligé de les reporter à cause de la COVID-19. Cette année, les conditions sont présentes pour qu’on puisse procéder à ces travaux.

Ces opérations auront pour effet de maintenir le niveau du lac Saint-Jean à une hauteur moyenne de 2,1 mètres (7 pieds) cet hiver. À cette période-ci, le niveau du plan d’eau est habituellement plutôt aux alentours d’un mètre (3,5 pieds).

La Corporation de LACtivité Pêche avait prévu aménager une quarantaine de frayères à la sortie de la rivière Mistassini cet hiver. Le report des travaux pourrait faire grimper les coûts de 175 000 $ à 200 000 $. Ils étaient estimés à 500 000 $.

Avec les informations de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !