•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les glaciers fondent 7 fois plus vite qu’avant, selon une étude

De la glace qui s'avance et fond dans un lac, sur des rochers.

Le glacier Wedgemont, au nord de Whistler, en Colombie-Britannique.

Photo : Steve Hamilton

Radio-Canada

Les glaciers de la Colombie-Britannique et de l’Alberta ont fondu en moyenne sept fois plus rapidement durant la dernière décennie que par le passé, selon une nouvelle étude de géographes de l’Université du Nord de la Colombie-Britannique (UNBC).

C’est grâce à une nouvelle technologie que le candidat au doctorat Alexandre Bevington et le professeur Brian Menounos ont pu démontrer la fonte de plus de 14 000 glaciers et publier leurs résultats.

Ils ont inséré des milliers d’images satellites de glaciers de l'Ouest canadien captées entre 1984 et 2010 dans un programme informatique qui a pu démontrer la progression de la fonte.

Un graphique informatique du glacier Castle qui indique sa dimension en 1985 et en 2020.

Le programme de l'Université du Nord de la Colombie-Britannique démontre la fonte du glacier Castle Creek Glacier, dans la région des Cariboo, en Colombie-Britannique, entre 1985 et 2020.

Photo : Photo: University of Northern British Columbia

Ce qu’ils ont découvert confirme les conclusions d’autres études : un climat plus chaud cause la fonte plus rapide des glaciers.

Leur étude (Nouvelle fenêtre) (en anglais), qui sera également publiée dans le journal Remote Sensing of Environment, conclut que la fonte moyenne des glaciers entre 2010 et 2020 a été 7 fois plus rapide qu’entre 1984 et 2010.

De plus petits glaciers sur l’île de Vancouver ont même fondu 32 fois plus vite entre 2010 et 2020 qu’entre 1984 et 2010.

Depuis 10 ans, 1149 glaciers représentant 8 % du nombre total étudié ont tellement fondu qu'ils sont passés sous le seuil de détection des appareils de 0,05 km2.

Risques d'inondations

Les géographes ont également étudié la vitesse à laquelle se forment de nouveaux lacs devant les glaciers qui fondent.

Brian Menounos explique qu'une fonte plus rapide diminue la glace des pentes rocailleuses instables que les glaciers maintiennent en place.

Une augmentation du volume de lacs adjacents à des pentes précaires augmente le risque d’inondations en amont , écrit le professeur dans un communiqué.

Alexandre Bevington explique que les glaciers jouent plusieurs rôles importants, notamment en fournissant des sources d’eau fraîche pour générer de l’énergie hydroélectrique et en modérant les températures extrêmes.

Selon Alexandre Bevington, si l'accélération de la fonte des glaciers se maintient, ceux-ci pourraient disparaître d’ici 70 ans, ce qui devrait constituer un signal d’alarme pour les habitants de l'Ouest canadien et les politiciens.

Avec des informations de Daybreak North

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !