•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un patient meurt en attendant d’être soigné aux urgences de l’Hôpital de Red Deer

L'Hôpital régional de Red Deer

L'Hôpital régional de Red Deer, au centre de l'Alberta, fait face à de nombreux défis opérationnels depuis des années.

Photo : Radio-Canada / Heather Marcoux

Radio-Canada

Des médecins de l’Hôpital régional de Red Deer, au centre de l'Alberta, dénoncent les mauvaises conditions de travail et les temps d’attente trop longs à l’urgence alors qu’un patient est décédé en fin de semaine pendant qu’il attendait d’être soigné.

Selon Services de santé Alberta (AHS), le patient est mort au service d’urgence de l’hôpital dimanche matin.

Il avait passé l’étape du triage et avait ensuite été réévalué par un employé du service d’urgence, indique le porte-parole d’AHS Kerry Williamson.

L’agence provinciale affirme que le service d’urgence était entièrement pourvu en personnel, mais qu’il a fait face à une augmentation importante de patients très malades, notamment en raison de la COVID-19. Beaucoup s’étaient également blessés en tombant sur la glace.

Nous ne savons pas si cet incident est dû au temps d’attente au service d’urgence de Red Deer, affirme Kerry Williamson, en faisant référence au décès du patient.

Tôt samedi matin, le temps d’attente à l’urgence de l’Hôpital régional de Red Deer a atteint 14 heures. AHS précise toutefois que la situation a été de courte durée et que ces délais n’ont touché que les cas non urgents.

Selon l’agence provinciale, le temps d’attente moyen pour les patients jugés non urgents admis à l’hôpital entre 00 h 30 et 23 h 46 samedi était de 3 heures 43 minutes.

Une situation très difficile, selon un médecin

C’est très difficile, affirme John Colebrook, un urgentologue de l’hôpital de Red Deer.

Selon lui, durant la fin de semaine, environ deux tiers des lits du service d’urgence étaient occupés par des patients qui étaient déjà hospitalisés et qui attendaient d’être transférés vers d’autres départements de l’hôpital.

Lorsque le temps d’attente est de 12 ou 14 heures, c’est sous-optimal. Les conditions ne sont pas bonnes. Nous faisons de notre mieux pour voir les patients les plus malades. Si vous n’êtes pas si malade [...] cela prendra plus de temps pour voir un médecin, explique-t-il.

Des patients soignés dans des ambulances

Selon le Dr Colebrook, il est de plus en plus fréquent que des patients se fassent évaluer par un médecin dans la salle d’attente ou dans des zones de triage.

« Cela a un impact sur les soins. »

— Une citation de  John Colebrook, urgentologue, Hôpital régional de Red Deer

Il dit qu’en plus des pénuries chroniques de lits et d’une augmentation du nombre de patients, l’hôpital fait face à des pénuries de personnel. Il ajoute que des patients se retrouvent également coincés à l’hôpital en attendant d’être transférés vers d’autres centres de soins.

Il est certain que les soins sont retardés et lorsque cela se produit, les résultats peuvent être moins bons pour les patients, affirme le Dr Kym Jim, un spécialiste en médecine interne et en néphrologie de l’hôpital de Red Deer.

Selon lui, les temps d’attente ont grimpé au cours des dix derniers jours.

Je traite de plus en plus de patients dans les corridors, je trie de plus en plus les patients avant qu’ils aient eu accès à un lit aux urgences. Je traite fréquemment des gens dans les ambulances, dehors, parce qu’attendre qu’ils entrent aurait pris trop de temps. Ces personnes ont souvent la COVID-19, c’est pourquoi elles ne peuvent pas entrer, raconte-t-il.

Selon le médecin, la situation à l’hôpital de Red Deer est particulièrement difficile. Il dit que l’établissement, qui assure le service pour près d’un demi-million de personnes, a urgemment besoin d’être agrandi.

« Cela montre une fois de plus que nos limitations en matière d’infrastructures nous empêchent de soigner adéquatement nos patients. »

— Une citation de  Dr Keith Wolstenholme, chirurgien orthopédique, Hôpital régional de Red Deer

Le Dr Colebrook exhorte malgré tout les patients à se rendre à l’hôpital s’ils ont besoin de soins.

Même si nos temps d’attente augmentent, nous faisons de notre mieux pour voir les patients les plus malades, dit-il.

Avec les informations de Jennifer Lee

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !