•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépassements de coûts du tramway : Ottawa ouvre la porte à plus de financement

Montage d''une image du tramway devant la carte du réseau de transport structurant.

Le projet de tramway de Québec. (Archives)

Photo : Radio-Canada

« Ça fait longtemps qu'on attendait un signal du fédéral sur cette question-là », se réjouit la ministre Geneviève Guilbault.

En entrevue à Radio-Canada, elle souligne que le premier ministre, François Legault, avait déjà évoqué, l'automne dernier, la possibilité d'éponger une partie des 600 millions de dollars supplémentaires. L'inconnue jusqu'à aujourd'hui, c'était Ottawa, répète-t-elle.

En entrevue à l'émission Première heure, mardi, le ministre fédéral de Québec, Jean-Yves Duclos, a précisé que son gouvernement pourrait augmenter sa participation financière, jusqu'à un maximum de 40 % de la facture, comme le prévoient les règles fédérales. Il y a déjà des enveloppes disponibles pour financer des augmentations de coûts possibles pour le projet de transport structurant, a-t-il fait valoir. Les critères sont toujours de 40 %.

C'est cette déclaration qui rassure la ministre Guilbault. On veut vraiment saluer le geste de M. Duclos de confirmer le 40 % du fédéral.

C'est beaucoup plus que les 33 % que chaque partenaire du projet s'était engagé à verser dans une entente dévoilée l'automne par le maire Régis Labeaume, quelques jours avant son départ de la vie politique.

Demande officielle

La sortie de la ministre de la région de Québec fait sourciller une source fédérale proche du dossier. Quand on sait que les tergiversations de la CAQ sont responsables d’une bonne partie des dépassements de coûts, on s’étonne un peu de les voir accuser le fédéral de se traîner les pieds.

Le ministre Duclos a souligné en entrevue que son gouvernement attendait toujours une demande officielle du gouvernement du Québec pour prendre position publiquement sur cette question, soulignant au passage l'appui indéfectible du gouvernement Trudeau au projet.

Depuis le tout début, le fédéral soutient ce projet axé sur le transport en commun et le développement durable. Bien entendu, il y a de l’ouverture de notre côté, mais encore faut-il que le gouvernement du Québec fasse une demande en bonne et due forme, renchérit notre source.

Contribution de la Ville

La ministre Guilbault n'a pas précisé quel pourcentage de la facture son gouvernement s'engageait à payer. On avait ouvert la porte à une contribution supplémentaire au tiers qui est prévu actuellement, a-t-elle rappelé. On aura des discussions en privé.

En conférence de presse sur l'état des lieux du projet de tramway mardi, le maire de Québec a exprimé le souhait que Québec et Ottawa soient plus généreux. En contrepartie, il s'est engagé à assumer 10 % de la facture.

Elle souligne que la Ville de Québec devra faire partie de la solution. Il est peu probablement que les dépassements soient assumés entièrement par Québec et Ottawa. Je pense que la Ville a une contribution à avoir dans cette partie-là des dépassements de coûts, a-t-elle précisé.

Les négociations se poursuivront entre les trois partenaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !