•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un passage piéton près d’une école de Winnipeg bloqué par une montagne de neige

Un homme devant une montagne de neige

Sheldon Kyryliuk,en a assez, comme de nombreux parents, que les enfants doivent escalader la montagne de neige pour accéder au passage pour piétons.

Photo : Radio-Canada / Jaison Empson

Radio-Canada

Un homme du quartier Tyndell Park de Winnipeg déplore la qualité du déneigement aux abords d’un passage piétonnier menant à l’école Tyndall Park Community School. Il estime que les équipes de déneigement ont mis la sécurité des enfants en danger, alors qu’une montagne de neige doit être franchie pour atteindre le sentier.

Cet amas de neige de deux mètres se trouve dans la courbe au croisement de l’avenue Tyndall et de la rue Huber, explique Sheldon Kyryliuk.

Ça s’est accumulé tout l’hiver. Les équipes de déneigement n’ont jamais enlevé la neige. Aucun enfant ne peut avoir accès à ce sentier sans grimper la colline et tomber, décrie-t-il.

Il explique que sa fille de 10 ans a vécu une frousse récemment. Elle a glissé vers l’arrière alors qu’elle tentait d’escalader le tas de neige. Elle a failli tomber alors que des voitures circulaient dans le secteur, mentionne-t-il.

Les conducteurs doivent serrer le virage, à l’endroit où le banc de neige s’est formé. Un enfant pourrait se blesser gravement s’il tombe, poursuit Sheldon Kyryliuk

M. Kyryliuk a interrogé l’école à ce sujet, mais le sentier appartient à la Ville lui a-t-on dit. L’école a appelé la ligne 311 de la Ville à de nombreuses reprises, mais n’a reçu aucune réponse, ajoute-t-il.

Le père de famille a aussi contacté la Ville par courriel, mais sa requête est sans réponse, soutient-il.

Une quantité inhabituelle de neige

Winnipeg a reçu 36 centimètres de neige en janvier, ce qui est trois fois plus que la quantité reçue en janvier 2021, selon le météorologue retraité d’Environnement Canada Rob Paola, qui gère un compte populaire sur les réseaux sociaux.

Depuis le début de la saison hivernale, 103 centimètres sont tombés, soit 30 centimètres de plus que la moyenne pour cette période de l’année, informe M. Paola.

Winnipeg pourrait recevoir 150 centimètres cet hiver, estime-t-il, tout en affirmant que la moyenne des chutes de neige des 30 dernières années est de 125 centimètres.

la courbe au croisement de l’avenue Tyndall et de la rue Huber à Winnipeg en hiver et en été.

Une comparaison de ce à quoi la courbe au croisement de l’avenue Tyndall et de la rue Huber ressemble maintenant, à gauche, et en été, à droite.

Photo : Sheldon Kyryliuk/Google Street View

M. Kyryliuk reconnaît qu’il y a eu beaucoup de neige, mais il remet en question le travail des déneigeurs.

N’importe qui voit que c’est un panneau de passage pour piétons, on ne déverse pas des tas et des tas de neige sur un passage pour piétons. C’est dangereux partout avec la façon dont la neige est en ce moment. Il faut avancer très loin et quasiment se jeter dans le trafic avec sa voiture pour voir si la voie est libre, peste-t-il.

Le responsable de l’entretien des rues à la Ville de Winnipeg, Michael Cantor, indique que la Ville gère du mieux qu’elle peut après cinq importantes chutes de neige qui ont nécessité des opérations de déneigement d’envergure.

Nous sommes très occupés, a-t-il déclaré en entrevue radiophonique à CBC, mardi.

Il explique que la Ville s’est concentrée sur le déneigement des routes, mais qu’elle n’a pas encore eu l’occasion de s’attaquer aux amas.

Ce travail commencera cette semaine et prendra probablement de quatre à cinq semaines, indique M. Cantor.

Avec des informations de Marcy Markusa

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !