•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maison d’accueil pour sans-abri : l’ancienne église Christ-Roi en renfort

Des boîtes de vêtements chauds dans le sous-sol de l'église.

Des vêtements chauds sont disponibles pour les plus démunis dans le sous-sol de l'église Christ-Roi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les personnes en situation d’itinérance de Chicoutimi disposent d'un nouvel endroit pour aller se réchauffer, le temps que la Maison d'accueil pour sans-abri redémarre les activités de son centre de jour. Elles pourront se rendre au sous-sol de l'ancienne église Christ-Roi de Chicoutimi.

Cette halte-chaleur mise en place par les organismes communautaires sera ouverte de 9 h à midi et de 14 h à 17 h.

Comme le précise Marie-Michèle Rancourt du Café Jeunesse de Chicoutimi, il s'agit d'offrir un abri convenable le temps que l'éclosion de COVID-19 de la Maison d'accueil pour sans-abri soit entièrement résorbée et que l'organisme puisse rouvrir son centre de jour. Le centre de jour avait été mis sur pied en novembre au rez-de-chaussée de l'organisme, en prévision de l'hiver.

L'ancienne église Christ-Roi.

Le sous-sol de l'ancienne église Christ-Roi sera accessible aux plus démunis pour se réchauffer.

Photo : Radio-Canada

Là, avec la santé publique, tout a été mis en place pour s’assurer que les gens aient une place où dormir. L’enjeu c’était d’avoir une place le jour pour que les gens soient à la chaleur. Il y a toujours des intervenants sociaux qui sont présents de différents organismes qui ont levé la main pour venir prêter main-forte, pour répondre aux besoins, pour voir c’est quoi les situations dans lesquelles les gens se retrouvent et qu’on puisse les accompagner dans leurs démarches au besoin, a-t-elle expliqué.

Les services de la Maison d'accueil

  • Maison d'accueil : 25 lits, repas du soir.
  • Centre de débordement : 20-30 lits supplémentaires (sous-sol de la cathédrale)
  • Centre de jour : service de café, douche et buanderie (sous-sol de la Maison d'accueil, fermé actuellement)
  • Halte-chaleur : remplace le Centre de jour temporairement (église Christ-Roi).
  • La Soupe populaire sert les repas du midi aux sans-abris de Chicoutimi.

Les cas en baisse

D’ailleurs, cette éclosion se résorbe graduellement. Selon le directeur de la Maison d'accueil pour sans-abri de Chicoutimi, Michel St-Gelais, les résidents et le personnel pourront recommencer leurs activités normales graduellement à partir de mercredi.

On va recommencer à offrir les repas du soir à la Maison d’accueil pour sans-abri au début de la semaine prochaine. Nos résidents, nos usagers externes, vont pouvoir recommencer à dîner à la Soupe populaire à compter de demain ou après-demain, dépendamment de légers détails. Tranquillement, chacun des services va reprendre ses fonctions, les ressources humaines disponibles vont revenir au travail et on va reprendre un fonctionnement normal, a-t-il envisagé.

La façade du centre d'hébergement en hiver.

La Maison d'accueil pour sans-abri de Chicoutimi a été frappée par une éclosion de COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Une quarantaine d'usagers étaient en confinement tant à la maison de la rue Riverin qu'au centre de débordement de la cathédrale de Chicoutimi depuis le début du mois de janvier. Michel Saint-Gelais précise que les derniers tests positifs ont été constatés il y a plus d'une semaine.

Finalement, il n'a pas été nécessaire d'utiliser les lits de l’ancien couvent des soeurs du Très-Saint-Sacrement pour accueillir d'autres sans-abri le temps du confinement. Les locaux seront donc graduellement rénovés pour pour que la Maison d'accueil puisse y déménager quelque part à l'automne.

D'après un reportage de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !