•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le médicament contre la COVID-19, Paxlovid, offert en Saskatchewan dès mercredi

Gros plan sur des pilules Paxlovid de Pfizer dans un emballage métallique.

La Saskatchewan rappelle que le médicament Paxlovid ne permet pas de remplacer la protection offerte par le vaccin. (archives)

Photo : Associated Press

Radio-Canada

La Saskatchewan annonce que l'antiviral Paxlovid, destiné aux malades de la COVID-19, sera offert dans la province dès le 26 janvier.

Le médicament, créé par Pfizer, permet d'arrêter la multiplication du virus dans le corps.

Pris sous forme de pilule deux fois par jour pendant cinq jours, ce traitement est uniquement destiné aux personnes atteintes de la COVID-19.

Seuls les malades âgés de plus de 18 ans et présentant des symptômes de la COVID-19 y auront accès. Les patients doivent également être immunosupprimés ou avoir plus de 55 ans et ne pas être doublement vaccinés.

Les personnes qui croient être admissibles au médicament doivent contacter le 811.

Deux nouveaux décès dus à la COVID-19

Par ailleurs, la Saskatchewan enregistre deux nouveaux décès attribuables à la COVID-19 dans les dernières 24 heures, ce qui porte le total de morts à 977 depuis le début de la pandémie.

L’Autorité de la santé de la Saskatchewan affirme qu’il y a 291 personnes hospitalisées dans la province, dont 33 aux soins intensifs. Il y a donc eu 29 nouvelles hospitalisations depuis le dernier bilan de la province, publié lundi.

Les tests PCR effectués par la SHA indiquent qu’il y a 1049 nouveaux cas, ce qui fait passer le total de cas actifs à 12 652.

Le taux de positivité des tests PCR est de 32,9 %. Les tests rapides et les cas asymptomatiques ne sont pas comptabilisés dans les statistiques officielles de la province.

Durant les dernières 24 heures, 1368 doses de vaccin ont été administrées dans la province, ce qui donne un total de 1 848 289 doses administrées depuis le début de la campagne de vaccination.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !