•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gatineau consacrera 5 M$ à la revitalisation de son centre-ville

Une affiche à louer devant un commerce dans le centre-ville de Gatineau.

Une affiche à louer devant un commerce du centre-ville de Gatineau. (Archives)

Photo : Radio-Canada / David Richard

Radio-Canada

Une aide financière de 5 millions de dollars sera versée par le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) dans le but de soutenir « les activités économiques, commerciales, touristiques et culturelles nécessaires au maintien de la vitalité du centre-ville ».

Cette somme, promise à l'été 2021, est complémentaire aux programmes de soutien déjà annoncés depuis le début de la pandémie. L'enveloppe est allouée à la Ville sous forme d’avance. Pour en bénéficier, la Municipalité a toutefois dû nommer un comité consultatif et présenter un plan d’action à la province.

Un centre-ville bien mal en point

Le centre-ville est le cœur économique de Gatineau. En théorie, c’est là qu’on y trouve 38 % des emplois situés sur le territoire de la ville. Les équipements culturels y sont aussi concentrés.

La désertion des touristes et des travailleurs de même que les mesures de confinement prolongées ont eu des répercussions économiques particulièrement fortes sur ce quartier.

La proportion de locaux vacants y est importante, pendant que l’offre commerciale et de services aux résidents est faible et que nombre d'entreprises sont plongées dans une grande précarité financière.

Ces millions promis par Québec tombent à point nommé, aux yeux de la Ville. Ils seront versés pour aider les entreprises privées, les organismes à but non lucratif et les coopératives de solidarité.

Trois priorités ont été définies. L'argent sera utilisé comme aide financière à l'emploi, pour occuper un local vacant ou pour améliorer des espaces occupés par des entreprises déjà présentes sur le territoire du centre-ville.

Le montant minimal des dépenses admissibles est établi à 10 000 $.

Ce coup de pouce pourra prendre plusieurs formes :

  • Des travaux d’amélioration locative;
  • Des acquisitions et installations d’accessoires fixes d’exploitation;
  • Des acquisitions de technologies, de logiciels, y compris les coûts d’installation et de formation;
  • Des dépenses pour la conception, la confection et l’installation d’enseignes;
  • Des dépenses de publicité et de promotion;
  • Des dépenses pour le recrutement et la rétention de personnel.

Premier arrivé, premier servi

Ce programme de revitalisation sera géré en fonction du premier arrivé, premier servi, et non d'appel de propositions. Le financement sera réparti entre les projets de grande envergure et ceux à moindre déploiement.

Les sommes devront être distribuées rapidement, puisque ce programme doit se terminer en juillet 2023.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !