•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tracadie et son ex-chef pompier concluent une entente à l’amiable

Denis Savoie

Denis Savoie, affichant un large sourire (archives).

Photo : Radio-Canada / René Landry

La Municipalité régionale de Tracadie et son ex-chef des pompiers et de la sécurité publique Denis Savoie en sont arrivés à une entente à l'amiable.

Denis Savoie considérait que son congédiement était injustifié et demandait un dédommagement financier. Il a intenté une poursuite contre la municipalité, en Cour du Banc de la Reine, en 2017.

L'ex-chef pompier de Tracadie Denis Savoie (à gauche) et son avocat Brian Murphy (à droite) à la sortie d'une audience au palais de justice de Bathurst.

L'ex-chef pompier de Tracadie Denis Savoie (à gauche) et son avocat Brian Murphy (à droite) à la sortie d'une audience au palais de justice de Bathurst (archives).

Photo : Radio-Canada / René Landry

Le procès avait a été suspendu, le mois dernier, en raison de défis logistiques.

Lundi soir, les élus de la Municipalité régionale de Tracadie ont accepté à l'unanimité une entente à l'amiable.

Heureux de tourner la page

L'ex-chef pompier se dit heureux de pouvoir enfin passer à autre chose.

Heureux que ce soit terminé et qu'on tourne la page une fois pour toutes, a-t-il déclaré.

On va de l'avant maintenant. Il y a une entente. Ce sont les avocats qui vont s'occuper de compléter le dossier, dit-il.

Un combat de boxe c'est jusqu'à la fin, à la dernière seconde, dit-il. Mais, je ne veux pas parler de victoire ou de défaite, justice a été rendue.

Denis Savoie, ex-chef pompier de Tracadie

Denis Savoie, ex-chef pompier de Tracadie

Photo : Radio-Canada / Karine Godin

De son côté, le maire Denis Losier s'est dit content de la situation, mardi après-midi.

On a un nouveau mandat, on peut penser à oublier le passé et passer à autre chose avec un avenir positif. C'est une entente à l'amiable dont les conclusions sont en privé avec les deux parties impliquées, précise-t-il.

Les détails de l'entente n'ont pas été dévoilés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !