•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le froid extrême de retour en Ontario

Deux femmes se couvrent les joues d'un foulard en plus du capuchon de leur manteau.

Il faut s'habiller très chaudement et couvrir les extrémités pour éviter les engelures.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Environnement Canada a publié une alerte de froid extrême pour la nuit de mardi à mercredi qui vise la majeure partie de l'Ontario.

L'agence fédérale prévient contre le retour bref mais cinglant du froid dans la soirée et la nuit de mardi à mercredi, avec un refroidissement éolien très élevé.

Les alertes de froid extrême concernent toutes les régions à l'est de la ville de London et au nord du lac Ontario. Dans le Nord de la province, seules les régions de Fort Severn, Big Trout Lake, Sandy Lake, Pickle Lake et Manitoulin ne sont pas visées.

À Toronto, on prévoit des températures de -21 ºC à -27 ºC avec un refroidissement éolien de -28 à -33 dans la nuit de mardi à mercredi.

Dans le Grand Sudbury, il fera entre -30 ºC et -35 ºC et le facteur éolien sera de près de -40, selon Environnement Canada.

L'agence conseille à tous de s'habiller chaudement.

Des engelures peuvent se développer en quelques minutes sur la peau exposée, peut-on lire dans le communiqué d'Environnement Canada diffusé mardi.

À Toronto, une alerte municipale au froid extrême est en vigueur sans discontinuer depuis le 17 janvier. Quatre centres de réchauffement sont ouverts pour accueillir les personnes sans-abri. Des équipes de prise de contact sont chargées d'aller à leur rencontre pour leur proposer un abri temporaire.

Les centres de réchauffement se situent :

  • 129, rue Peter
  • 5800, rue Yonge
  • Exhibition Place, Better Living Centre, 195, boulevard Princes
  • Centre civique de Scarborough, 150, promenade Borough

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !