•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux services d’aide parajudiciaire pour les Autochtones à l’Î.-P.-É.

L'entrée du palais de justice.

L'Île-du-Prince-Édouard annonce des mesures de soutien plus appropriées aux Autochtones sur le plan culturel dans le système de justice pénale. Ci-dessus : la Cour provinciale à Charlottetown (archives).

Photo : Radio-Canada / François Pierre Dufault

La Presse canadienne

Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard annonce que les Autochtones peuvent maintenant avoir accès à des mesures de soutien plus appropriées sur le plan culturel lorsqu'ils parcourent le système de justice pénale.

Le gouvernement provincial, appuyé par le Programme d'assistance parajudiciaire aux Autochtones de Justice Canada, a conclu un partenariat avec la PEI Mi'kmaq Confederacy pour offrir des services d'assistance parajudiciaire afin de fournir aux contrevenants autochtones des mesures de soutien adaptées.

Darlene Bernard, coprésidente de l'Assemblée des conseils d'Epekwitk, se réjouit que ce soutien soit apporté alors que les Autochtones sont surreprésentés dans le système de justice pénale. À son avis, l'aide judiciaire sera un défenseur de première ligne pour les Mi'kmaq et les autres Autochtones qui naviguent dans le système judiciaire à Epekwitk.

Le soutien prévoit de mettre l'accent sur les approches réparatrices par l'intermédiaire de forts liens communautaires et de programmes axés sur la guérison.

L'objectif à long terme est de diminuer la surreprésentation, la victimisation, les crimes et l'incarcération des Autochtones.

Le ministre de la Justice et de la Sécurité publique et procureur général de l'Île-du-Prince-Édouard, Bloyce Thompson, estime que les Autochtones qui naviguent dans le système de justice pénale ont besoin de soutiens supplémentaires, adaptés à leur culture, qui tiennent compte des traditions et qui reconnaissent les traumatismes intergénérationnels.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !