•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le SPS embauche 23 policiers en 2 mois

Onze policiers se tenant debout dans une salle.

Le SPS a procédé à l'embauche de 23 recrues au cours des dernières semaines, dont 11 en janvier.

Photo : Gracieuseté du Service de police de Sherbrooke

En raison de nombreux départs à la retraite, le Service de police de Sherbrooke (SPS) devait regarnir ses rangs. Le corps policier a procédé à l’embauche de 23 recrues, qui sont entrées en service au cours des deux derniers mois.

De ce nombre, 11 ont rejoint les rangs du SPS cette semaine. Ces derniers s’ajoutent aux 12 agents qui sont entrés en service en novembre 2021.

Ces nouveaux policiers ont franchi tout le processus d'embauche. Ils seront encadrés au cours des premiers mois par des officiers qui veilleront à parfaire leur formation. Une rétroaction de leur travail sera assurée, explique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Huit policiers ont pris leur retraite en 2021 et 13 autres ont annoncé qu’ils tireraient un trait sur leur carrière policière en 2022.

Il faut combler ces départs à la retraite, alors nous devons veiller à ce qu’un plan de relève soit mis en place, souligne Martin Carrier. Pour le moment, nous réussissons à pourvoir les postes qui sont disponibles. Nous avons embauché de très bons candidats.

L’embauche de nouveaux effectifs se poursuivra en 2022, alors qu’une dizaine de nouveaux postes seront aussi affichés au cours des prochains mois.

« Nous devons demeurer proactifs dans le recrutement de nouveaux policiers. »

— Une citation de  Martin Carrier, porte-parole du Service de police de Sherbrooke

Le corps de police sherbrookois compte 267 policiers, dont 208 qui occupent des postes permanents.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !