•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique demande l’avis du public pour protéger ses bassins versants

Un pêcheur sur le bord du fleuve Fraser, en Colombie-Britannique.

Des groupes environnementalistes et le Parti vert de la Colombie-Britannique se réjouissent de l'intention du gouvernement de la province de développer une stratégie de protection des bassins versants.

Photo : Radio-Canada

Le ministre de l’Environnement et de la Stratégie sur les changements climatiques de la Colombie-Britannique, George Heyman, a annoncé mardi la mise sur pied d’un forum de discussion en ligne où tous les Britanno-Colombiens pourront parler de l’importance des bassins versants pour eux, de l’impact positif et négatif que ceux-ci peuvent avoir sur leur vie et de ce qu’ils entrevoient comme stratégies pour en assurer la protection.

La Colombie-Britannique veut ainsi élaborer, au cours de la prochaine année, une première stratégie compréhensive sur la sécurité des bassins versants pour protéger l’accès à l’eau potable, avoir des écosystèmes en bonne santé et se préparer aux conséquences des changements climatiques.

Le forum de discussion a comme base plusieurs thèmes et stratégies déjà en place pour protéger les bassins versants et demande à la population de donner son avis.

Le ministre George Heyman explique que les conséquences des changements climatiques, comme les événements météorologiques extrêmes qu’a vécus la province, démontrent l’importance de prioriser la protection de cette ressource naturelle.

Un pas dans la bonne direction selon le Parti vert

Des groupes environnementalistes et le Parti vert de la Colombie-Britannique se réjouissent de ce premier pas dans la bonne direction.

Je suis soulagée que des gestes soient faits pour établir une stratégie et un fonds de protection des bassins versants, a déclaré la cheffe du Parti vert, Sonia Furstenau, dans un communiqué.

Une coulée de boue et d'eau sur une route en flanc de montagne.

Une dizaine de tronçons de la route 8 ont été emportés par les eaux lors des inondations de novembre 2021 en Colombie-Britannique.

Photo : Ministère des Transports de la C.-B.

Les événements de l’an dernier ont démontré l’urgence d’investir dans nos infrastructures naturelles et de prioriser la construction d'écosystèmes et de communautés solides, a précisé Sonia Furstenau.

« J’espère aussi que le gouvernement provincial va reconnaître les effets négatifs de la fracturation hydraulique sur l’eau et la santé. Le gouvernement NPD continue d’offrir des subventions à cette industrie sans tenir compte des coûts pour la santé et l’environnement à long terme. »

— Une citation de  Sonia Furstenau, cheffe, Parti vert de la Colombie-Britannique

La province recueillera ces commentaires jusqu’au 18 mars 2022, s’entretiendra avec les Premières Nations et mettra au point une stratégie préliminaire de protection des bassins versants, qu’elle présentera cet automne.

L’objectif est de mieux protéger les lieux de reproduction des saumons et des sources d'eau potable, ainsi que de mieux se préparer aux effets des changements climatiques.

Il sera possible pour le public de donner à nouveau son avis sur ce qui aura été présenté à l'automne, puis le gouvernement devrait présenter sa stratégie finale en 2023.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !