•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la pression continue de monter dans les hôpitaux albertains

Les premiers patients pourraient être admis dès jeudi dans une unité de soins temporaire à Edmonton, selon Santé Alberta.

À l'avant-plan, deux professionnels de la santé manipulent des fournitures médicales. Derrière eux, d'autres s'occupent d'un patient dans un lit d'hôpital. Tous portent des vêtements protecteurs.

La semaine dernière, le premier ministre Jason Kenney avait prévenu que, si le pic des infections avait été atteint, les hospitalisations allaient continuer d’augmenter.

Photo : Getty Images / Morsa Images

Radio-Canada

Il y a actuellement plus de 1300 personnes hospitalisées en Alberta en raison de la COVID-19, dont 108 sont aux soins intensifs. Les hôpitaux s’attendent à en accueillir encore plus.

La situation dans les hôpitaux est catastrophique. La Dre Tehseen Ladha, pédiatre et professeure adjointe à l'Université de l'Alberta, ne mâche pas ses mots.

Quand on commence à changer nos pratiques de soins, à ouvrir de nouveaux lits sans le personnel adéquat, ce qui arrive [...] c’est toujours un hôpital qui sombre, dit-elle.

La semaine dernière, le premier ministre Jason Kenney a affirmé que, si le pic des infections avait déjà été atteint, les hospitalisations, elles, allaient continuer d’augmenter.

Le 8 janvier, des prévisions de Services de santé Alberta (AHS) ont été publiées. Elles prévoyaient justement que le nombre d’hospitalisations, en dehors des unités de soins intensifs, pourrait tripler et dépasser 1500 avant la fin du mois de janvier.

Deux unités temporaires, aussi appelées hôpitaux de campagne, se préparent à ouvrir dans la province, l’une à Calgary, l’autre à Edmonton.

À l'hôpital de campagne d'Edmonton, situé dans la clinique Kaye, les premiers patients pourraient être admis dès jeudi, selon un porte-parole de Santé Alberta. Il y aura pour commencer 18 lits, et 18 lits supplémentaires pourront être ajoutés au besoin.

À Calgary, au South Health Campus, l’unité temporaire pourrait ouvrir dans les semaines à venir.

Des problèmes exacerbés par endroits

Tôt, samedi matin à Red Deer, le temps d'attente aux urgences a atteint 14 heures pour les cas les moins graves. Selon AHS, cela n’a pas duré longtemps, et le temps d'attente moyen samedi était de 3 heures 43 minutes.

Malgré tout, selon le Dr Kym Jim, qui travaille dans cet hôpital, dès que le temps d'attente dépasse 3 heures, que des gens décident de partir sans avoir vu un médecin ou que des gens auraient dû être vus avant en raison de leur état, la situation est inquiétante.

AHS précise que les besoins ont augmenté au courant de la semaine dernière en raison de la COVID-19 et des chutes dues aux conditions météo.

D'après le Dr John Colebrook, lui aussi à Red Deer, le manque de personnel et de lits disponibles joue aussi un rôle. Il assure que, durant le week-end, les deux tiers des lits aux urgences étaient occupés par des patients qui attendaient un lit disponible pour être admis à l'hôpital et quitter les urgences.

AHS dit travailler pour réduire la pression sur les urgences de Red Deer, notamment en transférant les patients stables dans d'autres hôpitaux au besoin.

Le Dr Kym Jim fait partie d’un groupe de professionnels de la santé qui, depuis des années, demande à la province de financer l’agrandissement de l'hôpital de Red Deer. Il dit que cette situation prouve que le besoin est urgent.

La situation au 24 janvier

Il y a actuellement 1300 personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 en Alberta, soit 113 de plus que vendredi.

En tout, 8533 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés entre vendredi et dimanche, soit 4069, vendredi, 2633, samedi, et 1801, dimanche.

Durant ces 3 jours, le taux de positivité aux tests de dépistage était autour de 37 %.

Par ailleurs, 3470 personnes en tout sont décédées des suites de la maladie en Alberta depuis le début de la pandémie, soit 41 morts de plus en 3 jours.

Avec des informations de Julia Wong et Jennifer Lee

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !