•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination des camionneurs : une policière aurait offert son support public

Le portrait d'une femme en uniforme de police.

La vidéo a été publiée sur Twitter.

Photo : Twitter

Radio-Canada

La police de Durham a déclaré avoir ouvert une enquête interne au sujet d’une vidéo qui circule sur les médias sociaux dans laquelle une policière semble exprimer son soutien aux camionneurs qui manifestent contre la vaccination obligatoire.

Dans une vidéo publiée sur les médias sociaux, une policière en uniforme qui s'identifie comme étant l'agent Erin Howard déclare que des centaines de camionneurs se sont rassemblés à Durham pour protester contre la vaccination obligatoire. Elle y affirme que les manifestants sont de véritables héros qui luttent pour les droits et libertés de tous les Canadiens.

Je veux lancer un cri du cœur [à tous les camionneurs qui manifestent] : je pense que ce que vous faites est incroyable. Vous vous battez pour nos droits et libertés, et, en ce moment, on a l'impression que nous sommes un peu en guerre et que ces droits et libertés sont en jeu, dit la femme dans la vidéo.

La police régionale de Durham a confirmé à CBC News qu'elle avait ouvert une enquête interne.

Nous avons été informés aujourd'hui de la circulation sur les médias sociaux d'une vidéo d'un de nos membres en uniforme concernant le Freedom Rally, peut-on lire sur la page Twitter de la police régionale.

Les points de vue exprimés dans cette vidéo ne reflètent pas les points de vue et les opinions de [la police de la région de Durham]. Nous sommes en train d'examiner cette question.

Des personnes tiennent une bannière où il est écrit « pour la liberté » devant des camions.

Le convoi est prévu de se rendre à Calgary dimanche soir et à Ottawa le 29 janvier.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Le Freedom Rally, ou Freedom Convoy, est une manifestation de camionneurs qui roulent de la Colombie-Britannique jusqu’à Ottawa dans le but de s'opposer à la vaccination obligatoire pour les camionneurs transfrontaliers, qui est entrée en vigueur le 15 janvier. Les camionneurs canadiens doivent désormais être entièrement vaccinés s'ils veulent éviter une quarantaine de deux semaines et un test moléculaire de dépistage de la COVID-19 avant leur arrivée au Canada.

Bien que la manifestation ait attiré un certain soutien populaire, l'Alliance canadienne du camionnage (ACC), une fédération de transporteurs, de propriétaires-exploitants et de fournisseurs de l'industrie, a publié samedi une déclaration exprimant sa forte désapprobation.

Dans la vidéo, l'agente du service de police régional de Durham (DRPS) dit qu'elle a l'intention de rencontrer le convoi lorsqu'il arrivera sur la colline du Parlement à Ottawa samedi. Elle ajoute qu'elle prendra la parole lors de l'événement au nom de l'organisation Police On Guard For Thee, qui, selon son site Web, est un groupe de policiers actifs et retraités qui contestent la légalité des restrictions sanitaires devant les tribunaux.

Avec les informations de CBC News

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.