•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Parti conservateur du Québec actif dans Matane-Matapédia

Village sous la neige avec l'église et une éolienne.

Selon la présidente de l'association conservatrice locale, Kim Métivier, le parti dirigé par Éric Duhaime veut surtout se faire connaître.

Photo : Radio-Canada / Jean-françois Deschênes

Le Parti conservateur du Québec entend présenter un candidat ou une candidate dans Matane-Matapédia aux prochaines élections provinciales.

Une association formée dans la circonscription en novembre a nommé une présidente, Kim Métivier, une Matanaise de 35 ans.

Selon cette agente administrative à l’emploi du Centre de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, l’association compte actuellement quelque 200 membres. Une quinzaine d’entre eux sont actifs dans l’organisation.

Plan rapproché de Kim Métivier.

Kim Métivier, présidente de l'Association conservatrice provinciale de Matane-Matapédia

Photo : gracieuseté Kim Métivier

On voulait s'assurer d'avoir une bonne diversité. Nos membres sont bien répartis entre les trois MRC, estime cette mère de deux enfants.

L’organisation est à la recherche d'autres membres, mais aussi de candidats potentiels.

Même si Kim Métivier s’est beaucoup investie dans la formation de l’association, elle n'envisage pas se présenter comme candidate, du moins pour le moment. J’aime mieux laisser la place à un candidat chevronné. Mon poste de présidente est excellent pour apprendre, estime-t-elle.

« Pour le moment, on veut surtout se faire connaître et montrer au monde ce qu’on a à offrir. »

— Une citation de  Kim Métivier, présidente de l’Association conservatrice de Matane-Matapédia

Parmi les dossiers régionaux qui retiennent l’attention de son parti, Kim Métivier mentionne l’accès aux soins de santé, qu’elle juge déficient dans la région. Ce n’est pas normal qu’une femme enceinte doive faire de la route pour accoucher, juge-t-elle. Une porte ouverte au privé, ça permettrait d’alléger le public.

Éric Duhaime en point de presse à l'Assemblée nationale.

Éric Duhaime est chef du Parti conservateur du Québec depuis le printemps dernier.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Selon elle, le dossier du traversier F.-A.-Gauthier figure aussi parmi les préoccupations du chef Éric Duhaime, tout comme l'accès au logement pour les personnes à faible revenu et l’exploitation locale des ressources naturelles.

Mme Métivier indique par ailleurs que des associations conservatrices se sont créées dans les circonscriptions voisines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !