•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépassement de coûts moins élevé pour le tramway

Une maquette du tramway comme présentée le 20 novembre

L'intégration du tramway dans une des stations de la ville. (Archives)

Photo : Ville de Québec

Radio-Canada a appris que la Ville de Québec a réussi à réduire la facture du projet.

Selon nos informations, le Bureau du projet de tramway aurait trouvé une façon de contenir une partie de la hausse des coûts du projet sans devoir renoncer à certains de ses éléments.

L'automne dernier, une mise à jour du projet a permis de constater une hausse de la facture de l'ordre de 600 millions de dollars. C'était en raison des retards accumulés dans le processus d'approvisionnement ainsi que l'inflation.

La facture totale du projet frôlait alors les 4 milliards de dollars. Cette information a été rendue publique durant la dernière campagne électorale municipale.

Nos sources révèlent que ce montant supplémentaire oscillerait maintenant entre 500 millions de dollars et 550 millions de dollars.

Le ministre « en colère »

En octobre dernier, le ministre des Transports, François Bonnardel, avait affirmé être en colère devant la hausse du coût du projet. Il comptait demander des comptes à la Ville et promettait de faire la lumière avec la prochaine administration. Son cabinet a refusé de commenter cette nouvelle information.

Le maire Bruno Marchand doit tenir sur deux jours, dès mardi, une présentation sur l'état des lieux du projet. Une mise à jour du budget doit y être faite.

Nouvelle entente?

On ne sait toujours pas si la Ville de Québec a réussi à s'entendre avec le gouvernement du Québec sur qui paiera la facture s'il y a des dépassements de coûts.

Le maire Labeaume a dévoilé au dernier jour de son mandat, en novembre, qu'il était prévu que cette facture soit partagée en trois parts égales, entre la Ville de Québec, le gouvernement du Québec et du Canada. C'était le prix à payer pour permettre au projet de voir le jour.

Selon nos informations, des négociations sont toujours en cours pour trouver une solution plus équitable pour les contribuables de Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !