•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élèves de l’École internationale du Mont-Bleu déménagent à l’École du Grand-Héron

Une école primaire.

L'École du Grand-Héron (archives)

Photo : Radio-Canada / Jacques Corriveau

Radio-Canada

Les élèves de l’École internationale du Mont-Bleu, à Gatineau, seront relocalisés à l’École du Grand-Héron en attendant que la situation se rétablisse face à un important dégât d’eau.

La relocalisation s’amorcera jeudi, a annoncé le Centre de services scolaires des Portages-de-l’Outaouais (CSSPO), lundi, dans une communication aux parents d’élèves.

En raison du dégât d’eau, des travaux pour la déshumidification, la désinfection et la réparation des lieux endommagés doivent être réalisés. En plus de l’inaccessibilité à la salle des toilettes, le bruit et la circulation des ouvriers pendant les travaux rendent impossible le retour des élèves et du personnel, explique-t-on.

Le CSSPO indique qu’il s’attend à ce que l’emplacement temporaire des élèves soit à l’École du Grand-Héron au moins jusqu’au 7 février inclusivement.

« Vous recevrez, le 1er février, une mise à jour de la situation vous confirmant la date du 8 février pour le retour à l’École internationale du Mont-Bleu ou encore, vous indiquant la prolongation de la relocalisation pour une semaine supplémentaire advenant que les travaux ne soient pas terminés », est-il précisé aux parents.

Ces derniers sont par ailleurs invités à se rendre à l’École internationale du Mont-Bleu, mardi, entre 8 h 30 et 9 h 30, pour récupérer les effets personnels et le matériel scolaire de leurs enfants.

Le dégât d’eau qui est à la source de ce déménagement est survenu vendredi dernier à l’École internationale du Mont-Bleu. L’établissement a dû fermer ses portes et les cours ont été annulés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !