•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De la pression pour inclure l’histoire des Noirs dans les écoles de la Saskatchewan

Carol LaFayette-Boyd sourit devant la caméra.

La famille de Carol LaFayette-Boyd est arrivée en Saskatchewan en provenance de l'Oklahoma et de l'Iowa au début du XXe siècle.

Photo : Moreen Mugerwa/CBC

Radio-Canada

Des groupes de défense des Noirs des Prairies font pression pour que l'histoire des Noirs soit incluse dans les programmes scolaires de la Saskatchewan et soumettront des recommandations au ministère de l'Éducation.

En juin 2020, une pétition demandant à l’Association des divisions scolaires de la Saskatchewan d'inclure l'histoire des Noirs et l'instruction antiraciste dans les écoles de la province a recueilli près de 74 000 signatures.

L'auteur de la pétition, Tobi Omoyefa, dit qu'il continue d'avoir des discussions avec le ministère de l'Éducation, mais qu'aucun changement n'a été annoncé.

Selon un porte-parole du gouvernement de la Saskatchewan, des programmes de plusieurs matières sont en développement et en renouvellement. Ce processus devrait se terminer en 2023-2024.

Une membre du conseil d’administration du Musée saskatchewanais du patrimoine afro-canadien (SACHM) estime que l’absence de sa famille dans les manuels scolaires est douloureuse. La famille de cette dernière, Carol LaFayette-Boyd, est arrivée en Saskatchewan en provenance de l'Oklahoma et de l'Iowa au début du XXe siècle.

« Ce n'est pas juste. C'est pourquoi une partie de la lutte consiste à faire en sorte que des changements sont apportés. Ce serait important pour mes petits-enfants [de voir une réforme] parce qu'ils auraient toutes les informations que je n'ai jamais eues. »

— Une citation de  Carol LaFayette-Boyd, membre du conseil d’administration du Musée saskatchewanais du patrimoine afro-canadien

Selon elle, il est primordial que cette situation soit changée.

Il ne peut pas s'agir d'un simple discours. Il faut que les élèves soient obligés de recevoir ces cours.

Un combat de plus de 100 ans

Les Noirs se sont battus pendant plus d'un siècle pour être reconnus dans le système d'éducation de la Saskatchewan.

Au début des années 1900, les enfants des premiers colons noirs se sont vu refuser l'accès aux écoles fréquentées par les enfants blancs. Un grand nombre d'entre eux n'ont pas été scolarisés pendant des années.

À l'époque, les membres de la communauté noire des environs de Maidstone, près de North Battleford, ont tenté de créer un nouveau district scolaire afin d'avoir une école plus proche de leurs fermes.

Ils se sont heurtés à l'obstruction du conseil municipal du district d'Eldon, situé à proximité. Le conflit entre les deux parties s'est prolongé pendant des années. Il n'a été résolu que lorsque la province a décidé de créer un district scolaire réservé aux Noirs. L'école réservée aux Noirs de la communauté a ouvert ses portes en 1916.

Selon les groupes de défense, les vestiges de cette exclusion sont encore perceptibles.

Avec les informations d’Omayra Issa

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !