•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le secteur des soins à domicile en crise, selon une association

Deux femmes dans le corridor d'une maison.

La Dre Eugenie Phan s'entretient avec la patiente Sara Zimmerman lors d'une visite à domicile le 21 janvier 2022.

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui/CBC

Radio-Canada

Un organisme représentant les fournisseurs de soins à domicile de l'Ontario affirme que les pénuries de personnel sont si graves dans le secteur que celui-ci est plongé dans une crise.

Avant la pandémie de COVID-19, les fournisseurs de soins à domicile de la province étaient en mesure de répondre à 95 % des demandes de soins reçues, selon Home Care Ontario, qui les représente.

Au 31 décembre 2021, ce chiffre était tombé à seulement 56 %.

Selon Home Care Ontario, quelque 4000 infirmières et infirmiers ont quitté le secteur des soins à domicile depuis le début de la pandémie.

L’absentéisme, causé par le variant Omicron, exacerbe les circonstances, toujours selon l’association.

La crise dans ce secteur cause des problèmes dans les hôpitaux, puisque 582 patients pourraient quitter l'hôpital pour recevoir des soins à domicile financés par la province si les ressources étaient disponibles, selon les statistiques du gouvernement de l’Ontario.

Nous sommes submergés d'appels et nous n'avons pas le personnel nécessaire pour y répondre, a déclaré Sue VanderBent, PDG de Home Care Ontario.

Il n'y a plus assez d'infirmières et de préposés aux services de soutien à la personne dans le système pour fournir aux gens l'aide dont ils ont besoin à domicile.

Mme VanderBent a déclaré que le personnel du secteur est moins bien payé que celui d'autres parties du système de santé, bien qu'il effectue un travail similaire.

Par exemple, les préposés aux services de soutien à la personne sont payés au moins 5 $ de plus l'heure s'ils travaillent dans des foyers de soins de longue durée ou des hôpitaux, selon Home Care Ontario.

L'organisme, dont les membres emploient 28 000 travailleurs de la santé en Ontario, exhorte le gouvernement à injecter 460 millions de dollars dans le secteur pour éliminer les inégalités salariales qui ont aggravé une crise de personnel qui existait déjà [avant la pandémie].

Le gouvernement doit faire tout ce qui est en son pouvoir maintenant pour s'assurer que la province ne se retrouve pas dans une situation similaire lors des futures vagues de la pandémie, a déclaré Mme VanderBent.

Cela commence par la priorisation du financement des soins à domicile pour aider à stabiliser ce pilier essentiel de notre système de soins de santé.

Dans ses perspectives économiques de l'automne, publiées début novembre, le gouvernement provincial s'est engagé à consacrer 549 millions de dollars supplémentaires sur 3 ans aux soins à domicile et aux soins communautaires afin d'étendre les services de soins à domicile, de financer les soins non hospitaliers post-soins actifs pour environ 28 000 patients et pour jusqu'à 21 000 patients souffrant de problèmes de santé complexes.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !