•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique veut promouvoir les produits de cannabis autochtones

Un homme tient un joint, vient de prendre une bouffée de marijuana et de la fumée sort de sa bouche.

Les produits de marijuana autochtones de la Colombie-Britannique pourront être identifiés par un logo.

Photo : CBC

La Colombie-Britannique vient de lancer un programme pour mieux faire connaître les entreprises et les produits de cannabis autochtones.

Depuis la légalisation de la marijuana au Canada, en 2018, les commerces qui vendent de la marijuana et des produits dérivés se sont multipliés à grande vitesse en Colombie-Britannique.

Deux hommes sur des échelles installent un panneau de métal sur la devanture d'un magasin inscrit BC cannabis store.

Des employés font les derniers préparatifs avant la grande ouverture du premier magasin public de cannabis à Kamloops, en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Valérie Gamache

Le gouvernement donc veut s'assurer que les producteurs et les vendeurs de produits de cannabis autochtones fassent belle figure.

La province a donc mis sur pied le B.C. Indigenous Cannabis Product Program pour aider les entrepreneurs autochtones à profiter de la croissance de l’industrie et de ses retombées économiques, explique la ministre des Finances, Selina Robinson.

Les entrepreneurs autochtones intéressés par ce programme sont invités à s'inscrire. Leurs produits seront alors identifiés et promus dans les magasins et en ligne.

L’identification sera accordée à tous les producteurs et distributeurs autochtones de cannabis ayant un permis fédéral, mais ils doivent être détenus au moins à 51 % par des Autochtones.

Un homme autochtone qui tient un contenant avec de la marijuana.

Un comptoir de vente de marijuana

Photo : CBC

Un logo officiel pour identifier les produits du cannabis d’origine autochtone sera créé d’ici six mois, et un logo temporaire sera utilisé d’ici là.

Tous les magasins publics de la province vont participer au programme et, pour ce qui est des magasins privés, leur participation sera volontaire.

La province dit avoir élaboré son programme en collaboration avec le Conseil des Premières Nations de la Colombie-Britannique. Ce dernier n'a pas encore répondu à nos demandes de commentaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !