•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre Cardy « espère » un retour en classe le 31 janvier

Les écoles n’ont pas ouvert leurs portes depuis le congé des Fêtes en raison de la flambée des cas de COVID-19.

Une enfant coiffée d'une tuque rose et portant un masque bleu sur le visage est assise dans un autobus scolaire et regarde par la fenêtre.

Pour le moment, les élèves peuvent se préparer à reprendre le chemin de l'école le 31 janvier (archives).

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Au Nouveau-Brunswick, le retour en classe est toujours prévu lundi prochain, le 31 janvier, mais cela pourrait changer si la santé publique le recommande, indique le ministre de l'Éducation Dominic Cardy.

Pour l'instant, nous espérons le retour à l'apprentissage en personne le 31 janvier, mais cela dépendra des décisions de la santé publique plus tard dans la semaine, a dit le ministre lors d'une mise à jour sur son plan pour le retour en classe des élèves du Nouveau-Brunswick, lundi après-midi.

Mesures sanitaires en place le 31 janvier (en phase 2) :

  • classes-bulles de la maternelle à 8e année;

  • masque obligatoire en tout temps à l’intérieur, sauf pour boire ou manger;

  • masque obligatoire à l’extérieur pour les élèves du secondaire seulement;

  • vaccination obligatoire pour 12 ans et plus lors des activités parascolaires;

  • chant et instruments à vent interdits;

  • masques chirurgicaux recommandés, plutôt que les masques en tissus.

De plus, des systèmes de filtration portables HEPA seront installés dans des salles de classe. Ces purificateurs d'air seront installés cette semaine dans des salles de classe de 60 écoles qui n’ont pas de système de ventilation mécanique intégré. La plupart des appareils seront installés au cours des prochains jours.

Un système HEPA.

Le ministère a investi environ 3 millions $ pour acheter 2000 systèmes de filtration portables HEPA pour les écoles du Nouveau-Brunswick.

Photo :  CBC

Écoles francophones où seront installés des systèmes HEPA :

  • L’Académie Assomption, à Bathurst
  • L’école Blanche-Bourgeois, à Cocagne
  • L’école Calixte-F. Savoie, à Sainte-Anne-de-Kent
  • Une section de la polyvalente Thomas-Albert, à Grand-Sault

La fin du programme de dépistage dans les écoles

Il annonce que la province met fin à son programme de tests de dépistage rapide dans les écoles. Les enfants d'âge scolaire et les adolescents qui ont un symptôme de la COVID-19 devront désormais passer par le système provincial de dépistage et demander un test rapide en ligne (Nouvelle fenêtre).

Une quantité limitée de tests rapides seront disponibles pour les enfants de 2 à 5 ans qui ont des symptômes, par l'entremise des garderies.

« Nous aurons des cas. Nous aurons des écoles qui devront passer à l'apprentissage en ligne pour quelque temps. Il y aura des impacts.  »

— Une citation de  Dominic Cardy, ministre de l'Éducation du N.-B.
Une mère procède à un test COVID-19 sur son enfant, assis sur un divan, à la maison.

Les parents d'élèves ne pourront plus se procurer des tests de dépistage rapide à l'école (archives).

Photo : getty images/istockphoto / tatyana_tomsickova

Les parents devront eux-mêmes informer les écoles si leur enfant a un résultat positif à un test de dépistage.

Contrairement à d'autres provinces, les districts scolaires du Nouveau-Brunswick continueront d'informer la communauté scolaire lorsqu'il y a de nouvelles infections.

Toutefois, il revient au district scolaire de déterminer comment il souhaite informer les parents et certains districts pourraient revoir leur méthode. Un district scolaire anglophone a déjà cessé d'envoyer des courriels aux parents, ces derniers doivent consulter un site web pour obtenir un portrait de la situation.

Du côté des trois districts scolaires francophones, aucun changement de procédures n'a été annoncé lundi.

Vaccination des enfants

Environ 54 % des enfants de 5 à 11 ans ont reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick rappelle que de nombreux rendez-vous sont disponibles pour l'obtention d'une première ou d'une deuxième dose.

Les enfants peuvent recevoir leur deuxième dose huit semaines après avoir reçu la première.

Lors du point de presse, le ministre de l'Éducation a réaffirmé sa position en faveur de la vaccination obligatoire des élèves, mais n'a rien annoncé en ce sens.

La plupart des élèves ne sont pas retournés à l’école depuis qu’ils sont partis en vacances pour Noël. L’apprentissage à distance devait initialement avoir lieu du 11 au 21 janvier, mais un passage à la phase 3 du plan hivernal a repoussé le retour en classe au 31  janvier.

Le ministre de l'Éducation affirme qu'il évalue les options possibles pour répondre au problème du rattrapage.

3 morts et 131 hospitalisations lundi

Le Nouveau-Brunswick annonce, lundi, que trois autres personnes atteintes de la COVID-19 sont mortes, ce qui porte le nombre de décès à 38 en 12 jours.

Un total de 131 personnes atteintes de la COVID-19 sont hospitalisées; 57 d'entre elles sont hospitalisées en raison de la COVID-19. Douze personnes se trouvent aux soins intensifs.

Il y a actuellement 469 travailleurs de la santé qui ont obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 et qui sont en isolement.


Des élèves racontent les défis de l'école à la maison


Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !