•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Immersion dans un tourbillon de couleurs au Musée des beaux-arts de l’Alberta

Deux visiteurs qui marchent dans une pièce où des peintures colorées sont accrochées aux murs.

L'exposition est ouverte aux visiteurs jusqu'au 30 janvier.

Photo : Radio-Canada / India Lafond

Pourquoi ne pas ajouter un peu de couleur dans votre hiver albertain? Le Musée des beaux-arts de l'Alberta propose à ses visiteurs l'exposition Soak Stripe Splatter, consacrée à la perception des couleurs.

L’exposition rassemble 44 œuvres, dont des toiles surdimensionnées, des sculptures et des photographies.

C’est vraiment stimulant, même pour les enfants. Ils deviennent excités, joyeux, et ils s’intéressent aux formes, aux textures et aux couleurs, explique l'éducatrice au Musée des beaux-arts de l'Alberta, Kerri Strobl.

« Les couleurs sont quelque chose qu’on rencontre chaque jour. »

— Une citation de  Kerri Strobl, éducatrice au Musée des beaux-arts de l’Alberta
Une peinture abstraite très colorée. La toile montre du jaune, de l'orange, du rouge, du rose, du vert, du bleu et du noir.

Une oeuvre présentée dans l'exposition « Soak Stripe Splatter ».

Photo : Radio-Canada / India Lafond

Selon la directrice générale du Musée des beaux-arts de l’Alberta, Catherine Crowston, le but de l’exposition est de mettre en valeur les différentes utilisations des couleurs. On montre la façon dont les artistes peuvent utiliser les couleurs pour créer différentes émotions, différentes illusions ou différentes perceptions, précise-t-elle.

De partout dans le monde

L'exposition, créée à partir de la collection du Musée, rassemble 44 oeuvres réalisées par 40 artistes d'ici et d'ailleurs, dont Alex Janvier, Guido Molinari et le signataire du Refus global Marcel Barbeau.

Beaucoup sont impliqués dans le mouvement automatiste et les Plasticiens aussi, souligne Kerri Strobl.

L'exposition comprend des œuvres qui couvrent une période allant des années 1960 à aujourd’hui. Chaque création célèbre les couleurs vives, chaudes ou plus sombres du monde qui nous entoure.

L’exposition est à découvrir au Musée des beaux-arts de l’Alberta jusqu’au 30 janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !