•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le traiteur qui aide à l’insertion sociale est de retour à Sherbrooke

Une boîte-repas compostable et biodégradable.

Le traiteur Comme chez-nous est de retour.

Photo : Radio-Canada / Allison Van Rassel

Radio-Canada

Le service de traiteur Comme chez-nous du groupe Probex reprend du service à Sherbrooke.

Le projet de cet organisme à but non lucratif (OBNL) permet aux personnes ayant des limitations fonctionnelles d'acquérir des compétences.

Ce n'est pas une formation sur le savoir-faire. Elle permet de développer de l'autonomie et de la confiance en soi. On mise sur les compétences de briser l’isolement et de participer à la préparation de repas. Ça procure de la fierté, explique le directeur général du Groupe Probex, David Caron, qui affirme que l'idée est venue alors que les participants cuisinaient les repas pour les résidents des résidences Monchénou.

« Elle permet d'intégrer des gens en marge qui ont de la difficulté. C'est un beau projet d’inclusion de nos stagiaires. »

— Une citation de  David Caron, directeur général du Groupe Probex

Les stagiaires, accompagnés de chefs, préparent des repas congelés prêts à être mis au four. Cinq repas et un potage sont proposés chaque semaine, en plus des pizzas, des pâtés et des sauces.

On s'est rendu compte que la préparation du repas pour les 21 résidents de Monchénou est très inclusive, affirme David Caron. La notion de qualité doit primer. C'est important pour nos stagiaires. C’est plus long, mais on arrive à livrer de la qualité.

Le service est ouvert à tous et offre un moyen de financement pour les maisons Monchénou.

On répond à des besoins sociaux et d'affaires. Les garderies, les CPE, les personnes seules et des entreprises veulent faciliter le quotidien de leurs employés en leur donnant des repas. Ça répond à un besoin, estime M. Caron.

Le nom de cet OBNL représente par ailleurs un clin d'œil aux maisons Monchénou.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !