•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

16 écoles fermées et un absentéisme scolaire élevé en Ontario

La province dépasse les 11 000 décès liés à la COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Des enfants traversent la rue à côté d'un brigadier scolaire.

L'Ontario publie des données sur le taux d'absentéisme dans les écoles, mais pas le nombre de cas de COVID-19 comme l'an dernier.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Moins d'une semaine après le retour en classe en Ontario, 16 écoles sont déjà fermées et 337 autres établissements ont un taux d'absentéisme de 30 % et plus.

C'est ce que révèlent les premières statistiques sur le taux d'absentéisme et les fermetures d'écoles publiées lundi matin sur le portail provincial (Nouvelle fenêtre).

Les écoles fermées représentent 0,33 % de l'ensemble des établissements élémentaires et secondaires en Ontario.

Les données sur l'absentéisme combinent les absences des employés et des élèves en un seul pourcentage par école, que ces absences soient liées ou non au coronavirus. La page web doit être mise à jour tous les matins de la semaine.

Le taux d'absentéisme scolaire en Ontario est en moyenne de 18,4 % (Ces données ont été recueillies vendredi dernier).

Environ une école sur dix a un taux d'absentéisme de 30 % et plus.

Dans certains établissements, le taux d'absentéisme dépasse même 70 % :

  • École secondaire Algonquin, North Bay : 77,4 %
  • École secondaire Odyssée, North Bay : 78,7 %
  • École secondaire Élisabeth-Bruyère, Mattawa : 81,1 %
  • École secondaire Franco-Cité, Sturgeon Falls : 85 %

Le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, note que la province a pris une série de mesures comme la distribution de masques N95 au personnel des écoles, l'installation de purificateurs d'air Hepa dans les classes et la distribution de tests rapides aux élèves et au personnel, pour tenter de limiter la propagation du variant Omicron.

Il incite aussi plus de parents à faire vacciner leur enfant et enjoint les familles de suivre les recommandations des bureaux locaux de santé publique.

« Utilisez SVP les millions de tests rapides qu'on vous a fournis (...) et continuez de faire l'auto-dépistage des symptômes chaque matin avant d'envoyer votre enfant à l'école. Si on fait tout ça, on va réduire le risque et les lieux seront aussi sécuritaires que possible. »

— Une citation de  Stephen Lecce, ministre de l'Éducation

Taux de vaccination actuel :

  • 12 à 17 ans : 86,8 % (au moins une dose); 83,1 % (deux doses)
  • 5 à 11 ans : 52,1 % (au moins une dose); 10,7 % (deux doses)

De son côté, le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr Kieran Moore, laisse entendre que des mesures additionnelles pourraient être déployées.

« Si le taux d'absentéisme atteint 30 % dans une école, il y aura un message aux parents qui pourrait inclure la fermeture de l'établissement ou l'augmentation des mesures sanitaires dans l'école, afin de garder les écoles ouvertes le plus possible.  »

— Une citation de  Dr Kieran Moore, chef de la santé publique de l'Ontario

Des parents veulent plus d'information

La province ne publie plus un bilan quotidien des cas de COVID-19 dans les écoles comme l'an dernier. Le gouvernement explique qu'il est devenu difficile de répertorier le nombre d'infections, en raison de l'accès limité aux tests de dépistage PCR.

La province a remis deux tests rapides à chaque élève et employé, des tests à utiliser s'ils sont symptomatiques. Toutefois, les résultats de ces tests antigéniques ne sont pas compilés dans les chiffres officiels de l'Ontario.

Selon les exigences provinciales, en plus de communiquer les absences quotidiennement au ministère de l'Éducation, les écoles sont tenues d'envoyer un message aux parents si le taux d'absentéisme dans un établissement atteint la barre de 30 %.

Des parents ont réclamé plus de renseignements pour suivre l'évolution de la situation.

Nombre de conseils scolaires ont ainsi décidé de continuer à informer les parents si un cas de COVID leur est signalé à l'école de leurs enfants, que ce soit à la suite d'un test PCR ou d'un test rapide.

Plus de 11 000 morts

La santé publique déplore 37 décès de plus lundi, portant le bilan à 11 004 depuis le début de la pandémie.

Il y a par ailleurs une légère hausse des hospitalisations et du nombre de patients aux soins intensifs.

Données épidémiologiques du 24 janvier

  • 3861 hospitalisations (+64)
  • 615 patients aux soins intensifs (+11)
  • 37 morts de plus
  • 4790 nouveaux cas de COVID-19 (ce chiffre est sous-estimation des infections, étant donné que la province a grandement restreint l'accès aux tests de dépistage PCR)
  • 203 cas de plus dans les centres de soins de longue durée (177 cas parmi les résidents; 26 cas chez les employés)
  •  20 716 tests de dépistage PCR effectués au cours des dernières 24 h (taux de positivité de 18,4 %)
  • 43 979 doses de vaccin administrées dimanche, y compris 30 910 doses de rappel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !