•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau programme de remplacement de la nicotine est offert en N.-É.

Une cigarette écrasée.

Arrêter de fumer se retrouve en tête de liste des résolutions du Nouvel An depuis très longtemps.

Photo : iStock

Radio-Canada

Un nouveau programme qui offre gratuitement des thérapies de remplacement de la nicotine aux personnes qui essaient d'arrêter de fumer est maintenant disponible en Nouvelle-Écosse pour la première fois.

L'Association pulmonaire de la Nouvelle-Écosse a lancé il y a environ une semaine le nouveau programme, appelé Quit NS.

Le programme vise à aider les participants à cesser de fumer sur une période de quatre semaines en leur offrant des thérapies gratuites de remplacement de la nicotine, telles que des gommes et des pastilles, qui leur sont envoyées directement par la poste.

L'objectif est de mettre la thérapie de remplacement de la nicotine entre les mains des personnes qui cherchent à arrêter de fumer, explique Robert MacDonald, président-directeur général de l'Association pulmonaire de la Nouvelle-Écosse.

Janvier est toujours un bon mois, c'est le moment d'essayer d'aider ceux qui cherchent vraiment à trouver des réponses pour arrêter de fumer.

Robert MacDonald debout devant un mur de cadres.

Robert MacDonald est président et chef de la direction de l'Association pulmonaire de la Nouvelle-Écosse. Il dit que le programme a déjà reçu des commentaires positifs de la part de personnes du domaine médical.

Photo : CBC/Carolyn Ray

Quit NS est basé sur un programme qui a été développé par le Centre de toxicomanie et de santé mentale de Toronto, qui s'est associé à l'Association pulmonaire pour l'introduire en Nouvelle-Écosse.

Robert MacDonald dit que 400 trousses de thérapie de remplacement de la nicotine sont offerts pour les Néo-Écossais de plus de 18 ans. Ils doivent avoir une adresse postale, fumer des cigarettes et être prêts à tenter d'arrêter dans les 30 jours suivant leur inscription.

Les gens peuvent s'inscrire en ligne ou en appelant l'Association pulmonaire de la Nouvelle-Écosse.

Lors de l'inscription, les participants devront répondre à quelques questions, qui seront examinées par le personnel du centre afin de déterminer s'ils sont admissibles et quel est leur niveau de dépendance pour déterminer la dose.

Les trousses seront ensuite directement envoyées par la poste.

C'est vraiment un grand pas en avant, dit la Dre Stephanie Snow, oncologue médicale au Centre des sciences de la santé QEII, à Halifax.

Je pense que c'est vraiment reconnaître le fait qu'il y a toutes sortes de manières d’aider quelqu'un à arrêter de fumer.

Des boîtes de traitements pour aider à cesser de fumer sur une tablette de pharmacie

Stephanie Snow, oncologue, affirme que les thérapies de remplacement de la nicotine aideront à briser l'association entre la nicotine et les cigarettes qui les font inhaler de la fumée de tabac nocive.

Photo : Radio-Canada

La Dre Snow croit que les thérapies de remplacement de la nicotine vont aider à briser l'association entre la nicotine et les cigarettes.

Peu importe si vous devez mâcher de la gomme à la nicotine ou garder un timbre antitabagique pour le reste de votre vie, c'est certainement plus sûr que de fumer.

Pour sa part, Robert MacDonald rappelle qu'il faut souvent de nombreuses tentatives pour que les gens arrêtent de fumer.

« Nous sommes très conscients que fumer est une dépendance. »

— Une citation de  Robert MacDonald, PDG de l'Association pulmonaire de la Nouvelle-Écosse

Il indique que plus de 200 Néo-Écossais se sont inscrits au programme depuis mardi.

Ça montre que le besoin est là et que les gens veulent arrêter de fumer et nous sommes très, très contents de cette réponse au programme.

Le PDG de l'Association pulmonaire de la Nouvelle-Écosse explique que ce nouveau programme est une offre unique pour l'instant, mais qu'il pourrait être prolongé si c'est un succès.

Il espère que le programme deviendra un incontournable de la trousse d'outils d'abandon du tabac de Santé Nouvelle-Écosse.

Nous pensons que cela pourrait potentiellement être quelque chose qui pourrait créer une approche uniforme pour arrêter de fumer en Nouvelle-Écosse et je pense que c'est important, que vous soyez un fumeur au Cap-Breton, à Yarmouth ou à Bridgewater, dit-il.

Avec les informations de Cassidy Chisholm de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !