•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Peu d’engouement pour le retour de la vaccination sans rendez-vous à Québec

Une main tient un papier sur lequel est écrit troisième dose Moderna et 0,25 millilitre.

Le gouvernement du Québec a accéléré l'administration de la troisième dose de vaccin contre la COVID-19 depuis le 20 décembre 2021 en réduisant le délai avec la deuxième dose à trois mois.

Photo : Radio Canada International / Samir Bendjafer

Les gens de Québec sont loin de s'être précipités sur les doses offertes sans rendez-vous au courant de la fin de semaine.

Sur les 600 doses offertes par le CISSS de la Capitale-Nationale depuis le 21 janvier, seule une centaine avait trouvé preneur dimanche en fin de journée.

Au centre de vaccination d'ExpoCité, seulement 40 coupons ont été remis samedi. Moins de 10 coupons avaient été donnés au centre de vaccination du port de Québec vers 17 h dimanche.

Vendredi, la cinquantaine de doses offertes sans rendez-vous à la salle des Chevaliers de Colomb de L'Ancienne-Lorette avaient pourtant toutes trouvé preneurs. Une cinquantaine d'autres seront offertes lundi matin.

Les doses qui n'ont pas été utilisées ne sont pas perdues. Le CIUSSS pourrait ajouter de nouvelles plages sans rendez-vous dans les prochains jours. Celles offertes sans rendez-vous sont prioritairement destinées à l'administration de la dose de rappel.

Retour du Vaccin-O-Bus

Le Vaccin-O-Bus fera également un retour à partir du 26 janvier. Il sera principalement stationné à proximité des clientèles vulnérables des quartiers centraux. Le Vaccin-O-Bus sera possiblement stationné à proximité des milieux, en guise de publicité, mais prenez note que la vaccination se déroulera à l'intérieur, écrit Éric Boulay, directeur général de Lauberivière.

Un bus converti en clinique de vaccination mobile contre la COVID-19.

Le Vaccin-O-Bus est l'une des mesures incitatives pour favoriser la vaccination. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Pierre-Alexandre Bolduc

Cette opération sera effectuée avec des intervenants qui travaillent déjà auprès de ces clientèles et également en collaboration avec les organismes communautaires, précise le CISSS de la Capitale-Nationale.

Avec la collaboration de Kassandra Nadeau-Lamarche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !