•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 façons d’aider votre chien à rester heureux et en santé cet hiver

Une femme joue dans la neige avec ses chiens.

En prenant certaines précautions et en reconnaissant les signes de problèmes de santé, on peut profiter des plaisirs de l'hiver avec notre animal de compagnie favori. (Archives)

Photo : Associated Press / Alex Brandon

L’hiver est arrivé tardivement dans certaines régions, mais on ne perdait rien pour attendre. La semaine dernière nous a apporté son lot d’images de chiens s’amusant dans la neige épaisse. L’hiver comporte toutefois des dangers pour pitou.

Radio-Canada s’est entretenu avec Hannah Sotropa, porte-parole de la Toronto Humane Society, pour obtenir quelques recommandations sur la façon de permettre à son chien de profiter pleinement de l’hiver.

Connaître son animal et s’assurer qu’il est en bonne santé

Un chien court auprès de sa maîtresse qui fait du toboggan.

L'âge et le niveau d'activité du chien ont une incidence sur sa tolérance au froid.

Photo : CBC / Ben Nelms

Un examen annuel est nécessaire pour s’assurer que l’animal est en bonne santé.

Il faut aussi tenir compte du fait que les animaux, comme les humains, ont une tolérance variable au froid. L’épaisseur de leur pelage, la proportion de gras sur leur corps, leur niveau d’activité et leur santé sont des facteurs à prendre en compte.

Même les chiens à poil long ou épais ne sont pas immunisés contre le froid. Les chiens âgés ou qui souffrent d’arthrite pourraient avoir plus de difficulté à marcher sur la glace ou glisser ou tomber plus fréquemment.

Opter pour des vêtements, si c'est plus confortable

Un vieux chien court sur pattes qui porte un chandail et des bottes rouges.

Les bottes doivent être bien tolérées par le chien et rester en place.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Si vous avez un chien à poil court ou qui semble souffrir du froid, un manteau ou un chandail est une bonne option. Il est important d’en avoir plus d’un et de les utiliser en rotation. Mettre un manteau humide risque d’accroître l’inconfort.

Certains propriétaires font porter de petites bottes à leur chien. Il faut qu’elles soient bien ajustées, qu’elles ne soient pas inconfortables et qu’elles ne pincent pas la peau.

Certaines sont en caoutchouc, d’autres ont une bande en velcro qui s’ajuste; choisissez ce qui fonctionne pour le chien. L’important est qu’elles restent bien en place.

Un chihuahua qui porte un manteau avec un col de fausse fourrure.

Le manteau ou le chandail doit avoir le temps de sécher entre les sorties.

Photo : CBC / Giacomo Panico

Si vous adoptez un animal à l’international, une période d'acclimatation sera nécessaire, en plus de l’adaptation générale à l’environnement, aux odeurs, aux gens, aux autres chiens.

S’il arrive d’un pays où le climat est plus chaud, il faut s’assurer qu’il ait l’équipement nécessaire pour cette période d’ajustement, comme un manteau ou un chandail, pour que le changement ne soit pas trop brutal.

Nettoyer le sel et les produits de déglaçage

Un homme fait marcher son chien sous la neige.

Il faut s'assurer en rentrant de bien enlever les résidus de sel sur les pattes et le corps du chien.

Photo : Associated Press / Darko Vojinovic

Si vous décidez de ne pas utiliser les petites bottes, il est très important de laver ou de bien essuyer les coussinets, les pattes, l’abdomen et toute autre partie du corps du chien qui aurait été en contact avec des produits chimiques répandus sur le sol.

Non seulement ils peuvent irriter la peau, mais également être toxiques si le chien les ingère en se léchant. L’antigel et certains produits chimiques sont dangereux pour les animaux de compagnie.

Appliquer de la vaseline avant d’aller marcher offre aussi une certaine protection pour les pattes. Ce n’est pas aussi efficace que les bottes, mais si votre chien ne les tolère vraiment pas, vous pouvez opter pour la vaseline ou pour un autre produit vendu à cet effet.

Reconnaître les signes d’hypothermie et d’engelures

Un petit chien dont le museau est couvert de neige se lèche la truffe.

Un chien qui ralentit ou refuse d'avancer par grand froid vous dit peut-être qu'il est temps de rentrer.

Photo : Associated Press / Kathy Kmonicek

Il est difficile de dire : en deçà de cette température, il fait trop froid. L’important est de connaître les limites de votre chien et les signes d’hypothermie. Les engelures sont plus difficiles à reconnaître; on risque de s’en apercevoir une fois que le mal est fait.

Comportements possibles d’un chien en hypothermie :

  • Il pleurniche, frissonne ou est anxieux;
  • Il semble faible, ralentit ou s’arrête complètement;
  • Il cherche un endroit pour se mettre à l’abri;
  • Dans les cas graves, les gencives du chien peuvent être grises ou blanches, l’animal peut sembler très raide et éventuellement devenir comateux.
Un gros chien qui se laisse tirer, installé dans un toboggan.

Même les chiens au pelage épais peuvent souffrir du froid.

Photo : CBC / Meg Roberts

Signes d’engelures :

  • Les pattes, les coussinets, le bord des oreilles, le bout de la queue, le museau ou les lèvres sont enflés, durcis, fissurés, douloureux ou saignent;
  • La peau est fragile et froide au toucher, rouge, gris pâle, bleue ou noire, et la fourrure est devenue blanche;
  • Une ampoule ou un ulcère peut se former.

Comme premiers soins, faites tremper les pattes ou la partie du corps touchée dans un bol d’eau tiède, mais pas chaude. Il est important de ne pas utiliser un séchoir à cheveux, un coussin chauffant ou le radiateur; il faut que la chaleur soit "humide".

Si vous soupçonnez que votre chien souffre d’hypothermie ou d’engelures, contactez votre vétérinaire immédiatement.

Occuper pitou autrement quand il fait trop froid

Une femme joue avec un jeune labrador brun à l'intérieur.

S'il fait vraiment trop froid, trouvez des façons d'amuser le chien à l'intérieur.

Photo : Associated Press / Elise Amendola

En règle générale, si c’est trop froid pour vous, dites-vous que c’est trop froid pour votre chien. Si vous sentez de l'inconfort, c’est probablement le moment de rentrer. Quand il fait vraiment froid, limitez la durée des marches ou des pauses pipi.

Si votre chien a beaucoup d’énergie, introduisez des activités à l’intérieur : des jeux interactifs, jouer à la cachette par exemple, des jouets. Vous voulez qu’il soit stimulé mentalement pendant les mois d’hiver s’il n’a pas la possibilité de faire autant d’exercice à l’extérieur.

* Certaines réponses ont été raccourcies, par souci de clarté et de concision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !