•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un convoi de camionneurs dénonce le manque d’entretien des autoroutes en C.-B.

Il s'agit d'un convoi différent de celui qui est parti de Vancouver, dimanche, en direction d'Ottawa pour protester contre la vaccination obligatoire des camionneurs.

Un convoi de camions et de voitures.

Le rassemblement a été organisé par la West Coast Trucking Association.

Photo : CBC / Doug Kerr

Radio-Canada

Des centaines de personnes se sont jointes samedi à un convoi de camions entre Surrey et Vancouver, organisé pour dénoncer l’état des autoroutes de la province et le danger que cela représente.

Avec ce rassemblement, la West Coast Trucking Association voulait attirer l’attention sur les conditions de circulation difficiles durant l’hiver.

Jasmeet Dhaliwal, un chauffeur routier, explique que ce sont actuellement les pires conditions de conduite hivernale qu’il ait jamais vues en six ans de travail.

Quand on part travailler [...], on ne sait pas si on va rentrer à la maison, parce que les autoroutes ne sont pas entretenues comme elles devraient l’être, a -t-il déclaré en entrevue.

Cette semaine, plusieurs camionneurs ont parlé à CBC/Radio-Canada du piètre état des autoroutes de montagne cet hiver en Colombie-Britannique.

Selon eux, les grands axes ne sont pas entretenus assez régulièrement, les plaques de glace dangereuses ne sont pas systématiquement enlevées et les produits de déglaçage ne sont pas utilisés de manière efficace.

Hardeep Dail, chauffeur depuis 11 ans, a l’impression que les agents d’entretien interviennent une fois qu’il y a eu un accident et non pas de manière préventive et régulière.

La West Coast Trucking Association affirme que lorsque les camionneurs signalent les mauvaises conditions routières sur le site gouvernemental DriveBC, on leur répond de contacter directement l’entreprise responsable de l’entretien.

Cependant, il est souvent impossible pour les chauffeurs de savoir lequel des 28 sous-traitants s’occupe de la portion de route sur laquelle ils se trouvent, souligne l'organisme.

Dans une déclaration, le ministère des Transports et des Infrastructures assure que la plupart des sous-traitants respectent les critères établis par la province. Il reconnaît cependant qu'il est arrivé cet hiver que ce ne soit pas le cas.

Le ministère affirme faire des suivis avec les sous-traitants et demander à ceux qui n'atteignent pas les objectifs de déterminer l’origine du problème et de mettre en œuvre un plan d’action.

Le ministre Rob Fleming a affirmé dans cette déclaration avoir communiqué avec la West Coast Trucking Association afin d'entendre lui-même ses griefs.

D'après les informations d'Isabelle Raghem et de David Ball

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !