•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le hockey mineur est de retour à Granby... sur les glaces extérieures

Deux joueurs se disputent la rondelle près du but.

L'entraînement du samedi a pris des allures de classique hivernale pour ces jeunes.

Photo : Radio-Canada / Jean Arel

Radio-Canada

À Granby, les équipes de hockey mineur sont de retour sur la glace après quelques semaines d'inactivité en raison des mesures sanitaires.

La Ville leur offre ses sept patinoires extérieures les samedis et dimanches matins. Chaque équipe de hockey mineur dispose d'une heure sur l'une de ces patinoires.

En moins d'une semaine, les employés de la ville ont réussi à tout préparer. Pour Granby, il s'agit d'une manière de soutenir les jeunes dont le moral est à la baisse.

La ville s'est tournée de bord assez rapidement pour être en mesure d'organiser le tout pour que les jeunes puissent jouer leur partie de hockey à l'extérieur, explique la mairesse Julie Bourdon.

Deux joueurs de hockey regardent la caméra.

Les joueurs se réjouissent du retour de leur sport en extérieur à Granby.

Photo : Radio-Canada / Jean Arel

L'entraîneur-chef de l'équipe pee-wee AAA, les Gouverneurs, apprécie ce geste, car certains jeunes ont perdu de leur motivation.

« Comme adulte, c'est dur de s'adapter à ça. Imagine eux, ils sont plus atteints que les adultes. À cet âge-là, c'est gros d'être entre amis. Ça compte beaucoup pour eux. »

— Une citation de  Larry Goddard, entraîneur-chef des Gouverneurs

Ce retour au jeu était souhaité aussi par les parents, qui notaient une certaine impatience chez leurs jeunes.

Il a envie de jouer, de bouger. Il a envie de compétitionner. Il sait que, pour les tournois, ça risque d'être compliqué cette année, mais juste de recommencer à jouer, ça va lui faire le plus grand bien, affirme Rémi-Marc Belisle, le père d'un joueur.

Plusieurs saluent la décision de la Ville d'intervenir rapidement pour permettre aux jeunes de retourner au jeu.

Ça montre qu'ils pensent aux enfants, qu'ils pensent que les enfants peuvent reprendre une vie un peu plus normale. Je pense que le retour à l'école, c'était un peu ça; le retour au sport, c'est un autre bout. Si ça continue comme ça, ça devrait bien aller, estime Cynthia Côté, la mère d'un joueur.

En attendant un déconfinement, les jeunes s'accommodent bien à cette nouveauté, mais ils ne perdent pas l'espoir de retourner à l'aréna pour compléter leur saison.

D'après le reportage de Jean Arel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !