•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des opposants aux mesures sanitaires manifestent au Nouveau-Brunswick

Un manifestant le visage caché derrière un masque de Dominic Cardy lève le pouce.

Lors d'une manifestation contre les mesures pour lutter contre la pandémie, le 23 janvier 2022 à Moncton, au Nouveau-Brunswick, un participant portait un masque de la photo du compte Twitter du ministre Dominic Cardy.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des personnes opposées aux mesures décrétées par le gouvernement du Nouveau-Brunswick pour lutter contre la propagation du virus qui cause la COVID-19 ont manifesté en fin de semaine à Fredericton et Moncton.

Samedi après-midi, près de 400 personnes, selon la police, se sont rassemblées à Fredericton.

La manifestation a commencé vers 13 h au coin des rues Queen et York. Une partie des participants ne portaient pas le masque sanitaire.

Les protestataires se sont rejoints à l’extérieur de l’Hôtel de Ville, malgré l’interdiction de rassemblements actuellement en cours selon la phase 3 du plan hivernal de la province.

Plusieurs manifestants ont reçu des contraventions et deux arrestations ont eu lieu.

Alors que les forces de l’ordre procédaient à l’une des arrestations, des manifestants ont tenté de s’interposer et la police a dû demander des renforts.

Les deux hommes arrêtés font face à plusieurs accusations criminelles, en plus d’amendes pour non-respect de la Loi sur les mesures d’urgence.

Environ 400 personnes se sont rassemblées devant l'hôtel de ville de Fredericton.

Manifestation à Fredericton le 22 janvier 2022.

Photo :  (Shane Fowler/CBC)

À Moncton, une manifestation a eu lieu dimanche.

Selon la GRC de Codiac, de 1200 à 1500 personnes y ont pris part.

Rassemblements lors de la phase trois du plan hivernal

La manifestation de samedi était organisée à l’avance et connue des autorités.

Vendredi, le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick, Dominic Cardy, a publiquement critiqué la police de Fredericton de permettre la tenue de ce rassemblement illégal conformément à la phase trois du plan hivernal de la province.

Des manifestants dans la rue encerclent une voiture de police.

Selon la police, environ 400 personnes se sont rassemblées pour manifester à Fredericton, samedi.

Photo :  (Shane Fowler/CBC)

Dans une note rendue publique samedi soir, le chef de la police de Fredericton, Roger Brown, a affirmé qu’il est regrettable que les organisateurs continuent à promouvoir ce type de rassemblement alors que la pandémie frappe de plein fouet la communauté.

Les amendes qui ont été données, c’est pour rappeler qu’il y a des conséquences lorsqu’on ne respecte pas les mesures sanitaires et qu’on met en risque la santé et la sécurité publique, a-t-il dit.

Avec les informations d’Aidan Cox et de Shane Fowler de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !