•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tragédie de La Loche : Justin Trudeau se souvient

Le politicien est entouré de quatre Autochtones, membres de la communauté de La Loche.

Le premier ministre Justin Trudeau dépose une couronne de fleurs au mémorial en hommage aux victimes de la fusillade, en janvier 2018.

Photo : Reuters / Matthew Smith

Radio-Canada

Le premier ministre Justin Trudeau a ainsi émis une déclaration à l'occasion du sixième anniversaire de la fusillade de La Loche, dans laquelle quatre personnes ont perdu la vie et sept autres ont été blessées le 22 janvier 2016.

Je me joins à la population de la Saskatchewan et à tous les Canadiens afin de rendre hommage aux personnes innocentes qui ont perdu la vie et de nous souvenir d’elles. Nous offrons nos sincères condoléances aux survivants ainsi qu’aux familles et aux amis qui ressentent encore la douleur provoquée par la perte d’un être cher et les traumatismes liés à cet attentat, déclare-t-il.

En réfléchissant à cette tragédie, nous sommes conscients que chaque vie perdue à cause de la violence par armes à feu en est une de trop, ajoute le premier ministre, en rappelant que le gouvernement du Canada a annoncé, en 2020, l’interdiction de plus de 1500 modèles et variantes d’armes à feu de typearme d’assaut.

Des investissements de 600 millions de dollars sur trois ans ont aussi été annoncés en 2021, notamment pour renforcer le bien-être mental des membres des communautés autochtones, indique le premier ministre.

Le gouvernement est résolu à appuyer le processus de guérison des personnes touchées par la tragédie de La Loche par divers moyens, affirme Justin Trudeau, qui s’était rendu sur place en 2016.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !