•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des patients dans les hôpitaux seront transférés temporairement vers d’autres installations

La façade de l'hôpital en hiver.

L'hôpital de Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Joël Côté

Le Centre de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue envisage de transférer temporairement des patients des hôpitaux qui attendent une place à l’extérieur vers d’autres unités d'hébergement.

Le CISSS AT indique dans son infolettre que des personnes hospitalisées en attente d’un milieu d’hébergement comme un CHSLD, une RPA, une ressource intermédiaire ou de réadaptation sont concernées par cette mesure.

De plus, il se pourrait que le milieu désigné pour accueillir le patient soit situé dans une autre MRC.

L'établissement explique cette décision par le contexte actuel marqué par le grand nombre d’hospitalisations liées à la COVID-19.

Vendredi, la région comptait 42 hospitalisations en lien avec la COVID-19, un sommet selon le CISSS AT.

Le directeur intérimaire à la Direction des services professionnels, de l'enseignement universitaire et de la pertinence, François Aumond parlait alors d'une situation serrée et critique.

La situation demeure serrée, parfois critique à l'hôpital [...] C'est un sommet dans le nombre des hospitalisations COVID. Par contre, nous sommes en mesure d'offrir et nous serons en mesure de continuer d'offrir des services. On parle peut-être de l'aplatissement de la vague, on ne sait pas si on a atteint le sommet, on pense que ça va continuer à monter encore. Mais on est assuré de continuer d'assurer les services d'urgence, d'hospitalisation, de soin intensif et de bloc opératoire urgents et prioritaires, explique François Aumond.

La personne concernée et sa famille seront informées du milieu désigné qui sera défini par l’équipe soignante en tenant compte des besoins de la personne et en s’assurant que le nouveau milieu puisse répondre adéquatement à ces besoins, indique le CISSS AT.

On ignore pour le moment le nombre de patients concernés par cette mesure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !